e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] Bataille sur la protection de brevets de médicaments aux USA

E-MED: Bataille sur la protection de brevets de médicaments aux USA
---------------------------------------------------------------------

[Modérateur: il faut qu'il ait des intérêts écomnomiques très élevés pour
générer de tels procès...CB]

Deux groupes pharmaceutiques français sous la menace des génériques aux USA

PARIS, 27 juin (AFP) - 18h06 - Les groupes pharmaceutiques Aventis et
Sanofi-Synthelabo sont menacés de voir certains de leurs produits vedettes
concurrencés par des génériques sur leur "marché cible", les Etats-Unis,
plus grands consommateurs de médicaments au monde.

Ce risque, même s'il n'est pas imminent, n'a pas cessé de peser sur les
cours de bourses des deux groupes, malgré leurs bonnes performances
annuelles.

Le franco-allemand Aventis n'attend pas avant 2004 au plus tôt une
éventuelle mise sur le marché de copies moins chères de deux de ses
médicaments, tandis que Sanofi-Synthelabo le craint à beaucoup plus long
terme.

En attendant, les deux groupes continuent de batailler ferme devant les
tribunaux américains pour protéger leurs brevets et préserver l'avantage
concurrentiel de produits issus de leur recherche.

Aventis et Sanofi-Synthelabao s'emploient aussi à lancer des produits
nouveaux Outre-Atlantique pour compenser le manque à gagner éventuel des
produits déclassés.

Deux fabricants de génériques, l'israélien Teva Pharmaceuticals, numéro un
mondial, et le nord-américain Amphastar, ont déposé jeudi et vendredi auprès
de l'administration américaine de sécurité alimentaire (FDA), des dossiers
d'enregistrement de deux génériques de l'antithrombotique Lovenox.

Le brevet de ce médicament vedette d'Aventis est sur le point d'expirer.
Mais, assure  Aventis, "une concurrence générique du Lovenox n'est ni
certaine, ni imminente" en  raison de sa formulation et des ses procédés de
fabrication.

action pour contrefaçon

Autre produit d'Aventis, l'anti-allergique Allegra : son brevet est contesté
depuis début 2002 devant la FDA par le groupe Barr Laboratories.

Tout en s'engageant à défendre le brevet d'Allegra jusqu'en 2012/2013, Igor
Landau, président du directoire d'Aventis, a déclaré récemment que son
groupe continuera à générer une croissance à deux chiffres, "sauf l'année où
nous perdrions éventuellement l'Allegra".

Aventis table sur Ketek, un anti-infectieux des voies respiratoires,
Actonel, pour le traitement de l'ostéoporose, ainsi que sur le développement
de Taxotère, un anti-cancéreux, pour compenser le manque à gagner éventuel
d'Allegra et de Lovenox. Il doit déposer cinq demandes d'enregistrement de
nouveaux médicaments en 2003-2004.

Sanofi-Synthelabo attend pour sa part au deuxième trimestre 2004 la décision
de la justice américaine sur le Plavix, un de ses produits-phares, dont les
brevets sont attaqués par des "génériqueurs". Le groupe, qui a engagé une
action pour contrefaçon en concentrant sa défense sur le brevet moléculaire
(le plus important),  expirant en novembre 2011, se déclare "extrêmement
confiant quant à la solidité de ses brevets".

Plavix est utilisé dans le traitement de l'athérothrombose. En 2002, il a
réalisé un  chiffre d'affaires global (incluant les ventes sous licence) de
2,58 milliards d'euros. Le groupe multiplie les études pour étendre les
indications de ce médicament.

Pour vous inscrire, vous désinscrire et consulter les archives de e-med :
http://www.essentialdrugs.org/emed/
--
Adresse pour les messages destinés au forum E-MED:
e-med@healthnet.org
Pour répondre à un message envoyer la réponse au forum
ou directement à l'auteur.
Pour toutes autres questions addresser vos messages à :
e-med-help@healthnet.org

<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] Bataille sur la protection de brevets de médicaments aux USA, remed <=