e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] OMS:un effort de recherche pour de nouveaux tests de dépistage

E-MED: OMS:un effort de recherche pour de nouveaux tests de dépistage
---------------------------------------------------------------------

Communiqué de presse OMS
Un effort de recherche de 30 millions de US dollars pour mettre au point de
nouveaux tests de dépistage pour les maladies infectieuses mortelles

Initiative annoncée ce jour par l?OMS/TDR et la Fondation Gates
http://www.who.int/mediacentre/releases/2003/pr42/fr/

GENEVE -- Afin de répondre aux besoins criants de nouveaux outils de
dépistage pour les maladies infectieuses, le Programme spécial PNUD/Banque
mondiale/OMS de recherche et de formation concernant les maladies tropicales
(TDR) et la Fondation Bill et Melinda Gates ont annoncé aujourd?hui une
nouvelle initiative axée sur la mise au point de nouveaux tests de dépistage
pour les maladies les plus meurtrières. La Foundation for Innovative New
Diagnostics (FIND) collaborera avec l?OMS/TDR, l?industrie de fabrication
des épreuves diagnostiques et d?autres organisations pour appliquer les
dernières innovations de la biotechnologie à la mise au point et à la
validation de tests de dépistage d?un coût abordable pour les maladies du
Tiers Monde. La Fondation Gates s?est engagée à verser jusqu?à 30 millions
de US dollars au cours des cinq prochaines années pour soutenir cette
initiative.

« Les progrès de la biotechnologie au cours des vingt dernières années nous
offrent la possibilité de transformer la manière dont nous diagnostiquons et
dont nous traitons les maladies dans les pays les plus pauvres du monde » a
déclaré le Dr Giorgio Roscigno, le nouveau Directeur exécutif de FIND.  Nous
attendons avec impatience de pouvoir mettre au point une nouvelle génération
d?épreuves diagnostiques qui amélioreront grandement le dépistage et le
traitement des maladies infectieuses mortelles. »

Il existe un besoin urgent de techniques de diagnostic plus précises et d?un
meilleur rapport coût/efficacité, en particulier pour les maladies qui
touchent les pays en développement. Même si la révolution biotechnologique s
?est traduite par des progrès importants dans le diagnostic et le traitement
de maladies qui affectent les sociétés riches, ces progrès n?ont pas
concerné des maladies qui tuent chaque année des millions de personnes dans
les pays en développement. Il s?ensuit que beaucoup de ces maladies ne sont
ni détectées ni traitées dans ces pays, ce qui accélère leur propagation.

« La récente flambée de SARS illustre la nécessité de disposer de tests de
dépistage précis et faciles à utiliser pour aider à juguler les maladies
infectieuses » a souligné le Dr Carlos Morel, Directeur du TDR.
De grands progrès ont été faits dans la mise au point de médicaments et dans
l?amélioration de l? accès des patients à des traitements efficaces, mais le
diagnostic reste une pierre d?achoppement en matière de santé publique. Les
besoins dans ce domaine ne pourront être satisfaits qu?en établissant des
partenariats à tous les niveaux. »

S?appuyant sur les résultats de l?initiative du TDR pour le diagnostic de la
tuberculose, FIND mettra initialement l?accent sur cette maladie, en
accélérant la mise au point et l?évaluation de nouveaux tests de dépistage,
y compris pour les formes chimiorésistantes. La tuberculose a été choisie
comme première cible en raison de l?ampleur de ce problème ? un tiers de la
population mondiale est porteuse du bacille de la tuberculose ? et de la
capacité des systèmes de santé existants de traiter les cas une fois ceux-ci
dépistés.

« Nous avons cent ans de retard en matière de diagnostic de la tuberculose.
La technologie et le savoir-faire sont là, mais ils doivent être appliqués à
la lutte contre les maladies infectieuses. Un effort ciblé et coordonné pour
mettre ces progrès techniques au service de l?intérêt public pourrait
permettre de développer rapidement des outils de haute qualité et d?un coût
abordable » a déclaré le Dr Mark Perkins, qui a été nommé Directeur
scientifique de FIND.

La méthode standard actuelle de dépistage de la tuberculose qui consiste à
examiner des frottis de crachats au microscope a été mise au point il y a
plus d?un siècle. C?est un procédé qui est à la fois long et souvent
imprécis. Alors que le succès de la Facilité pharmaceutique mondiale et d?
autres programmes de traitement a permis d?améliorer l?accès des patients
tuberculeux à des traitements efficaces, le diagnostic est aujourd?hui
reconnu comme l?un des principaux obstacles aux progrès de la lutte
antituberculeuse et de la prise en charge des patients.

Les recherches menées au cours des deux dernières années dans le cadre de l?
initiative du TDR pour le diagnostic de la tuberculose ont montré que, même
si la tuberculose et d?autres maladies des pauvres ont été largement
négligées par les principaux fabricants d?outils diagnostiques, un travail
considérable a néanmoins été effectué dans ce domaine par des laboratoires
de biotechnologie de dimensions plus réduites et par des groupes de
recherche universitaires. Toutefois, même lorsque des outils diagnostiques
sont mis au point pour les maladies infectieuses, ils ne sont pas toujours
rendus  accessibles au secteur public. FIND travaillera aussi avec l?
industrie privée, l?OMS et d?autres organismes techniques pour veiller à ce
que les outils en cours d?élaboration répondent aux besoins en matière de
santé publique.

« Ce qui manque, c?est un mécanisme coordonné pour appuyer les nouveaux
efforts d?innovation et pousser ces nouveaux groupes de recherche ou les
groupes existants à élaborer et à optimiser des tests de dépistage répondant
aux besoins du public, et pour évaluer ceux qui ont déjà été mis au point et
démontrer leur efficacité dans la lutte contre la maladie » a déclaré
Perkins. C?est exactement ce que fera FIND, en collaboration étroite avec l?
OMS/TDR et les programmes nationaux de lutte antituberculeuse.

« FIND encouragera la coopération entre l?industrie privée, la communauté
sanitaire internationale et les  gouvernements de toutes les nations
touchées » a déclaré le Dr Helene Gayle, Directeur du Programme de santé
génésique et de lutte contre le VIH et la tuberculose de la Fondation Bill
et Melinda Gates.
? Ce type de partenariat public-privé est essentiel pour mettre les
dernières technologies de santé au  service de la lutte contre les maladies
du monde en développement. »

La tuberculose tue une personne toutes les 15 secondes. Le taux élevé de
mortalité qui lui est imputable est dû en grande partie au manque de
méthodes de diagnostic et de traitement. Des tests de dépistage plus
sensibles permettraient de traiter les cas les moins contagieux avant qu?ils
n?infectent d?autres personnes. Des outils diagnostiques plus rapides et
plus simples rendraient les efforts de lutte contre la tuberculose plus
efficaces, en particulier là où les patients ont des problèmes d?accès aux
soins de santé.

La tuberculose est responsable de 5 % de l?ensemble des décès enregistrés
dans le monde et de 9,6 %  des décès d?adultes dans le groupe d?âge des
15-59 ans. Elle tue plus de femmes dans le monde que toutes les causes de
mortalité maternelle confondues. Cette maladie est concentrée dans les pays
à faible revenu. Près de 80 % de l?ensemble des cas de tuberculose sont
regroupés dans 22 pays, et plus de la moitié surviennent dans cinq pays d?
Asie du Sud-Est. Neuf des dix pays ayant les taux d?incidence les plus
élevés sont des pays africains où l?infection à VIH a nourri l?épidémie et
compliqué encore le diagnostic.

FIND est une fondation indépendante à but non lucratif basée à Genève. Son
secrétariat sera assuré par un conseil composé d?experts en santé publique,
de dirigeants d?entreprises, de scientifiques éminents et de patients. Un
comité consultatif scientifique fournira un appui technique pour examiner
les propositions émanant des collaborateurs tant du secteur public que du
secteur privé. FIND travaillera en étroite collaboration avec l?OMS/TDR. Son
statut d?organisme à but non lucratif lui permettra aussi de travailler plus
étroitement avec l?industrie afin que l?on investisse dans les outils
diagnostiques les plus prometteurs pour répondre aux besoins en matière de
santé publique.

En plus de sa contribution à l?élaboration et à l?évaluation de tests de
dépistage, FIND financera des projets de démonstration pour déterminer l?
impact potentiel des produits nouvellement mis au point et améliorer leur
utilisation dans les pays en développement. L?OMS/TDR jouera un rôle clé
dans les contacts avec les chercheurs, dans l?organisation des essais
cliniques et dans la recherche sur la mise en oeuvre nécessaire lors de l?
introduction des nouveaux outils diagnostiques par les services de santé des
pays d?endémie. FIND représente un prolongement des efforts actuels du TDR
pour découvrir et mettre au point des outils diagnostiques pour les maladies
infectieuses négligées. La collaboration entre l?OMS/TDR et FIND, en
coordination avec les responsables de la santé publique, permettra d?assurer
que les technologies appropriées soient mises à la disposition de ceux qui
en ont besoin. Les découvertes de FIND apporteront une contribution à l?OMS
pour la fixation de normes concernant les outils diagnostiques et l?
harmonisation de la réglementation.

                    ******

Pour plus de détails , vous pouvez vous adresser à Samantha Bolton WHO TDR,
tél. portable : 079 239 23 66 ou mél. : boltons@who.int ; Jens Kastberg WHO
TDR, tél. professionnel : 022 791 13 09 ou mél. : kastberg@who.int ou
Jacquelline Fuller, Bill & Melinda Gates Foundation, +1 206 709 3400 ou mél.
: media@gatesfoundation.org.

Pour vous inscrire, vous désinscrire et consulter les archives de e-med :
http://www.essentialdrugs.org/emed/
--
Adresse pour les messages destinés au forum E-MED:
e-med@healthnet.org
Pour répondre à un message envoyer la réponse au forum
ou directement à l'auteur.
Pour toutes autres questions addresser vos messages à :
e-med-help@healthnet.org

<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] OMS:un effort de recherche pour de nouveaux tests de dépistage, remed <=