e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] UE: 400 M euros pour combattre les maladies des pays pauvres

E-MED: UE: 400 M euros pour combattre les maladies des pays pauvres
---------------------------------------------------------------------

 400 M euros pour combattre les maladies des pays pauvres

BRUXELLES, 20 mai (AFP) - 18h19 - Les Quinze ont adopté mardi à Bruxelles un
programme d'action visant à combattre les maladies frappant surtout les pays
pauvres, comme le sida, la malaria et la turberculose, et à développer les
soins d'hygiène sexuelle dans ces pays.

351 millions d'euros sont prévus pour lutter d'ici à 2006 contre les
maladies les plus courantes affectant les pays en voie de développement et
73,95 millions iront à la formation aux soins d'hygiène sexuelle.

Sur le front des maladies, il s'agit de réduire d'ici à 2015 la propagation
du sida, de la  malaria et autres fléaux frappant les pays en voie de
développement, et même d'assurer le début de leur régression.

Ces "maladies de la pauvreté" tuent plus de six millions de personnes par
an, souligne un communiqué du Conseil européen.

Environ la moitié des 351 millions d'euros alimenteront un fonds des Nations
Unies mis en place en janvier 2002 pour combattre ces maladies.

Le règlement sur l'hygiène sexuelle dans les pays en voie de développement
entend  réduire considérablement d'ici à 2015 le taux de mortalité des
femmes enceintes ou  qui accouchent.

Il s'agira par exemple de promouvoir des méthodes plus efficaces de
contraception ou de prévention contre les maladies sexuellement
transmissibles, mais aussi d'éviter les risques d'hémorragie à la naissance.
Le règlement souhaite aussi améliorer le niveau d'assistance aux naissances.

Les ministres ont adopté d'autre part des conclusions réaffirmant l'objectif
affiché au sommet de Johannesbourg en septembre 2002 d'améliorer l'accès à
l'eau potable et à  des installations sanitaires convenables.

Les conclusions soulignent la nécessité de réduire de moitié d'ici à 2015 la
proportion des personnes ne bénéficiant pas de telles commodités.

La présidence grecque de l'UE a souligné que 55% de l'aide au développement
dans le  monde provenait de l'Union ou des Etats membres.

"Puisque nous faisons beaucoup, faisons-nous connaître. Communiquons mieux",
a lancé le vice-ministre grec des Affaires étrangères Andreas Loverdos.

"Ceux qui font les meilleures campagnes de communication sont ceux qui
donnent le moins", a-t-il poursuivi dans une allusion apparente aux
Etats-Unis.

Pour vous inscrire, vous désinscrire et consulter les archives de e-med :
http://www.essentialdrugs.org/emed/
--
Adresse pour les messages destinés au forum E-MED:
e-med@healthnet.org
Pour répondre à un message envoyer la réponse au forum
ou directement à l'auteur.
Pour toutes autres questions addresser vos messages à :
e-med-help@healthnet.org

<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] UE: 400 M euros pour combattre les maladies des pays pauvres, remed <=