e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] partenariat entre l'OMS et la Commission européenne

E-MED:partenariat entre l'OMS et la Commission européenne
---------------------------------------------------------------------

Communiqué de presse de l'OMS

Renforcement du partenariat entre l'OMS et la Commission européenne dans le
domaine de la santé

http://www.who.int/mediacentre/releases/2003/pr37/fr/

6 mai 2003 | BRUXCELLES -- L'Organisation mondiale de la santé (OMS) et la
Commission européenne ont tenu aujourd'hui une série de consultations de
haut niveau à Bruxelles en vue de renforcer et d'étendre leur collaboration
dans le domaine de la santé publique. Les commissaires David Byrne, Pascal
Lamy, Philippe Busquin, Margot Wallström et le chef de cabinet du
commissaire Nielson se sont entretenus avec le directeur général de l'OMS,
le Dr Gro Harlem Brundtland, ainsi qu'avec le directeur régional de l'OMS
pour l'Europe, le Dr Marc Danzon. Ils ont débattu des stratégies communes à
adopter pour faire face à toute une série de questions de santé, telles que
la lutte contre les maladies transmissibles et notamment le syndrome
respiratoire aigu sévère (SRAS) , la convention-cadre pour la lutte
antitabac, une stratégie concernant les régimes alimentaires, l'activité
physique et la santé, la recherche sur la santé à l'échelle mondiale,
l'environnement et la santé, ainsi que le partenariat stratégique entre
l'Union européenne (UE) et l'OMS dans le domaine du développement. La
diversité des thèmes abordés lors des réunions reflète la coopération de
plus en plus étroite entre l'OMS et la Commission européenne.

Maladies transmissibles, information en matière de santé et réduction des
risques

Au cours de leur troisième réunion de haut niveau, le commissaire Byrne, le
Dr Brundtland et le Dr Danzon ont discuté de la mise sur pied de cadres et
de mécanismes de coopération renforcée, comprenant des possibilités
d'intensifier la participation de chaque organisation au processus
d'élaboration des politiques de l'autre et de l'instauration d'un dialogue
plus systématique sur les problèmes de santé publique émergents. Ils ont
souligné l'importance de la lutte contre les maladies transmissibles et de
la sécurité sanitaire, en s'attardant sur la création d'un centre européen
de prévention et de contrôle des maladies. À la lumière de la récente
épidémie liée au syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS), des synergies
efficaces entre le système d'alerte précoce et de réaction de l'UE et le
réseau global d'alerte et de réaction de l'OMS sont plus nécessaires que
jamais.

L'amélioration de la coopération dans le domaine de l'information en matière
de santé est considérée comme une priorité pour la prochaine phase de la
collaboration entre l'OMS et la Direction générale Santé et protection des
consommateurs de la Commission, de même que le suivi des performances des
systèmes de santé et des aspects sanitaires de l'élargissement de l'Union. À
cet égard, la collaboration entre la Commission et le bureau européen de
l'OMS revêt une importance particulière.

Les discussions ont également porté sur la stratégie de l'OMS concernant les
régimes alimentaires, l'activité physique et la santé, dans le cadre plus
général de la réduction des risques. Dans ce domaine, les efforts conjoints
de la Commission et de l'OMS ont contribué à l'aboutissement des
négociations en vue de l'établissement d'une convention-cadre de l'OMS pour
la lutte antitabac, à la fois résolue et contraignante au niveau mondial,
qui devrait être adoptée par l'Assemblée mondiale de la santé, dont une
réunion est prévue à Genève dans le courant de ce mois. L'OMS et la
Commission continueront à collaborer étroitement pour faire de la lutte
contre le tabac dans les pays en développement une des priorités du
développement international.

Commerce et santé

Le Dr Brundtland et le commissaire Pascal Lamy ont discuté une nouvelle fois
des principaux efforts consentis par les entreprises pour améliorer l'accès
aux médicaments. La déclaration concernant l'accord de l'Organisation
mondiale du commerce (OMC) sur les aspects des droits de propriété
intellectuelle qui touchent au commerce (ADPIC) et la santé publique, faite
lors du lancement du programme de Doha pour le développement, témoigne d'un
souci de santé publique dans les relations commerciales internationales.
L'OMS se félicite de l'esprit dans lequel l'UE mène les négociations à l'OMC
sur les licences obligatoires pour les pays en développement ne disposant
pas de capacités de production.
L'OMS et la Commission s'accordent sur la nécessité de trouver un accord
dans les plus brefs délais.
Lors des discussions, il a été répété que l'OMS devrait être associée
étroitement, lorsque la possibilité se présente, à l'OMC et à l'Organisation
mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) pour assurer l'assistance
technique à apporter aux pays en développement qui appliquent l'accord ADPIC
conformément à la déclaration de Doha. Les efforts seront intensifiés pour
convaincre la R&D et les producteurs de médicaments génériques de proposer
les prix les plus bas possible sur une base durable (tarification
échelonnée) aux pays les plus pauvres pour que les médicaments essentiels
soient accessibles à tous. Une coopération à l'échelle mondiale et un
financement adéquat seront nécessaires pour atteindre cet objectif, comme
l'ont montré les développements récents.

Recherche et santé

Le Dr Brundtland et le commissaire européen à la recherche Philippe
Busquinont discuté de la mise en ?uvre des initiatives en rapport avec la
santé inscrites dans le 6ème programme-cadre européen de recherche
(2003-2006), doté de 17,5 millions d'euros, dont la coopération au programme
des pays européens et pays en développement pour les essais cliniques
(EDCTP) qui bénéficiera d'une contribution de l'Union européenne de 200
millions d'euros. De plus, la Commission investira 200 millions d'euros
supplémentaires dans la recherche fondamentale. Les États membres de l'Union
européenne devraient, eux aussi, fournir 200 millions d'euros. D'autres
donateurs internationaux accorderont des moyens complémentaires à l'EDCTP.
Les principales activités de 2004 ont également été passées en revue, en
particulier le Rapport sur la santé dans le monde, qui sera consacré à la
recherche dans le domaine de la santé, ainsi que la réunion ministérielle
sur la recherche médicale internationale, qui doit se tenir au Mexique.

Il est convenu de renforcer la collaboration entre l'UE et l'OMS, notamment
par la participation aux forums politiques, consultatifs et techniques des
deux institutions et par l'organisation de réunions techniques conjointes
sur des thèmes présentant un intérêt commun.

Santé et développement

Le directeur général de l'OMS et le chef de cabinet du commissaire au
développement et à l'aide humanitaire, Poul Nielson, ont examiné les progrès
accomplis sur la voie de la mise sur pied d'un partenariat stratégique entre
l'OMS et la Commission européenne dans le domaine de la santé et du
développement, en tenant compte du cadre général de la coopération entre les
Nations unies et la Commission européenne. Ils ont discuté de l'action
conjointe de la Commission, de l'OMS et des pays d'Afrique, des Caraïbes et
du Pacifique (ACP) en ce qui concerne les politiques pharmaceutiques, du
taux élevé de mortalité maternelle dans de nombreux pays en développement,
des manières d'optimiser la coopération et l'assistance au niveau national,
de la lutte contre le tabagisme et du renforcement de la coopération avec
l'Office humanitaire de la Communauté européenne (ECHO).

Environnement et santé

La commissaire Margot Wallström informe le Dr Brundtland de la nouvelle
stratégie de la Commission  en matière de santé et d'environnement et de la
mission de l'OMS dans le cadre de la mise en ?uvre de cette stratégie. Dans
le prolongement de la conférence de Johannesburg de 2002, Margot Wallström
et le Dr Brundtland ont discuté du rôle de la Commission européenne dans
l'Alliance mondiale pour un environnement sain en faveur des enfants. Elles
ont également évoqué un autre sujet important: la préparation et les
résultats escomptés de la réunion des ministres de l'environnement et de la
santé, qui se tiendra à Budapest en 2004.

Contexte

Le renforcement de la collaboration entre l'Organisation mondiale de la
santé et la Commission européenne résulte d'un échange de lettres de
décembre 2000 (JO 2001/C 1/04). Ces lettres ont identifié plusieurs domaines
prioritaires, dont l'information sur les questions de santé, les maladies
transmissibles, le tabac, la santé mentale, l'environnement et la santé,
l'alimentation et l'alcool. Divers mécanismes de coopération sont instaurés:

*réunions à haut niveau, entre le commissaire Byrne et le directeur général
de l'OMS, le Dr Brundtland, afin de procéder à un échange de vues et à un
examen des activités et des plans de travail;
*des réunions de hauts fonctionnaires destinées à faire le point sur
l'avancement des travaux dans des domaines prioritaires et à examiner de
futurs projets de collaboration;   des réunions de coordination
interservices pour régler des questions pratiques de coopération.

Pour de plus amples informations sur l'accès aux médicaments:

 http://europa.eu.int/comm/trade/csc/med05.htm

 Pour de plus amples informations sur la recherche en matière de santé:

http://europa.eu.int/comm/research/quality-of-life/leaflets/fr/keyact02.html

http://europa.eu.int/comm/research/info/conferences/edctp/edctp_en.html


Pour vous inscrire, vous désinscrire et consulter les archives de e-med :
http://www.essentialdrugs.org/emed/
--
Adresse pour les messages destinés au forum E-MED:
e-med@healthnet.org
Pour répondre à un message envoyer la réponse au forum
ou directement à l'auteur.
Pour toutes autres questions addresser vos messages à :
e-med-help@healthnet.org

<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] partenariat entre l'OMS et la Commission européenne, remed <=