e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] (4)Résistance à la chloroquine

E-MED: (4)Résistance à la chloroquine
--------------------------------------------------------


Pour ce qui est de la classification des réponses au traitement dans le 
cadre de la surveillance de résistances aux antipaludiques il faut 
distinguer la réponse clinique et la réponse parasitologique:
La réponse clinique au traitement est appréciée en terme de réponse 
clinique satisfaisante (RCS) et d?échecs thérapeutiques (ET) selon les 
critères suivants:

? Echec thérapeutique précoce (ETP)
La réponse au traitement est classée comme échec thérapeutique précoce 
(ETP) si le malade présente l?un des signes suivants au cours de la période 
de suivi :
- Apparition de signes de danger ou d?un paludisme grave les jours 1, 2, ou 
3, en présence d?une parasitémie positive ;
- Température axillaire >=37,5°C le jour 2 avec une parasitémie supérieure 
à celle du jour 0 ;
- Température axillaire >=37,5°C le jour 3 en présence d?une parasitémie 
positive ;
- Parasitémie le jour 3 supérieure d?au moins 25% à celle du jour 0.

? Echec thérapeutique tardif (ETT)
La réponse au traitement est classée comme échec thérapeutique tardif si le 
malade présente l?un des signes suivants pendant les jours 4 à 14 de la 
période de suivi :
- Apparition de signes de danger ( incapacité de boire ou de s?allaiter, 
vomissements répétés, convulsions, état d?inconscience, incapacité de 
s?asseoir ou de se tenir débout) ou d?un paludisme grave en présence d?une 
parasitémie positive n?importe quel jour entre le jour 4 et le jour 14, 
sans que le malade ait auparavant répondu aux critères d?échec 
thérapeutique précoce ;
- Température axillaire >=37,5°C en présence d?une parasitémie positive 
n?importe quel jour entre le jour 4 et le jour 14, sans que le malade ait 
auparavant répondu aux critères d?échec thérapeutique précoce .

? Réponse clinique satisfaisante (RCS)
La réponse au traitement est classée comme réponse clinique satisfaisante
le jour 14 si le malade présente l?un des signes suivants au cours de la 
période de suivi (jusqu?au jour 14) :
- Absence de parasitémie le jour 14 quelle que soit la température 
axillaire, sans que le malade ait auparavant répondu aux critères d?échec 
thérapeutique précoce ou tardif ;
- Température axillaire <37,5°C avec ou sans parasitémie positive, sans que 
le malade ait auparavant répondu aux critères d?échec thérapeutique précoce 
ou tardif. Selon l'OMS lorsque pour un antipaludique de première intention 
le taux d'échec thérapeutique (ETT et ETP) est supérieur à 30%, il faut 
alors prendre les dispositions necessaires dans le but de changer ce 
médicament.

Au plan parasitologique, on distingue les résistances de type RI précoce et 
tardive, la résistance de type RII et la résistance de type RIII.

? Résistance de type RI précoce (RIP): Ce sont les sujets chez qui les 
parasites ont disparu dans le sang à J3 et sont réapparus à J7.

? Résistance de type RI tardive (RIT): Ce sont les sujets chez qui les 
parasites sont absents au contrôle de J3 et de J7 mais réapparaissent à J14.

? Résistance de type RII : Les parasites sont présents dans le sang au 
contrôle de J3 et J7, mais à un taux < 25% de la parasitémie initiale.

? Résistance de type RIII: Les parasites restent présents dans le sang 
jusqu?à J7 et à un taux > 25% de la parasitémie initiale.

*******************************************
Dr Gansané Adama, Pharm D.Centre National de Recherche et de Formation
sur le Paludisme (CNRFP)01 BP 2204 Ouagadougou 01 Burkina FasoTéléphone:
(00226)32-46-95 / 96
Cellulaire: (00226)23-37-23
Fax: (00226)31-04-77
Email: agansane@hotmail.com
*******************************************
--
Adresse pour les messages destinés au forum E-MED:
e-med@healthnet.org
Pour répondre à un message envoyer la réponse au forum
ou directement à l'auteur.
Pour toutes autres questions addresser vos messages à :
e-med-help@healthnet.org

<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] (4)Résistance à la chloroquine, Gansané Adama <=