e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] OMS,publication de la Pharmacopée internationale, 3ème éd. vol5

E-MED:OMS,publication de la Pharmacopée internationale, 3ème éd. vol5
---------------------------------------------------------------------

Communiqué de presse OMS

L?OMS publie un nouvel instrument destiné a améliorer l?accès aux
médicaments de qualité et détecter les contrefaçons

La Pharmacopée internationale inclut tous les nouveaux antipaludiques
disponibles
http://www.who.int/mediacentre/releases/2003/pr24/fr/

20 mars 2003 | GENEVE -- L?Organisation mondiale de la Santé (OMS), dans le
souci d?améliorer la qualité et l?efficacité des médicaments, de faciliter
la lutte contre les médicaments contrefaits ou de qualité inférieure, et de
s?atteler aux problèmes associés à la pharmacorésistance, publie aujourd?hui
une nouvelle édition de la Pharmacopée internationale.

La Pharmacopée internationale contient les spécifications relatives au
contenu, à la pureté et à la qualité des substances actives et des produits
pharmaceutiques conformément aux normes internationales approuvées. Voué à
un usage général, cet instrument pratique s?adresse principalement aux pays
dont les autorités nationales de réglementation (organes chargés de garantir
la qualité et l? innocuité des médicaments) ne peuvent fonctionner
efficacement, faute de moyens financiers et d? effectifs suffisants.

La Pharmacopée internationale servira surtout à reconnaître les médicaments
contrefaits ou de qualité inférieure, source de préoccupation croissante
dans le monde, qui affectent surtout les pays en développement.

C?est ainsi qu?une enquête récente a établi que 40 % des antipaludiques à
base d?artémisinine étaient contrefaits et ne contenaient pas de substances
actives. Si certains pays hésitent à révéler la qualité inférieure de leurs
médicaments, ceux qui en font état démontrent que 10-20 % en moyenne des
médicaments vendus dans les pays en développement sont de qualité
inférieure.

Les médicaments de mauvaise qualité peuvent entraîner la mort, poser de
sérieux problèmes de santé ou, dans le meilleur des cas, n?avoir aucune
action thérapeutique. Les antipaludiques contrefaits ou de qualité
inférieure, par exemple, contribuent également à l?accroissement
spectaculaire de la résistance à ces médicaments, qui a des incidences
graves sur la santé et l?économie.

« Les médicaments contrefaits ou de qualité inférieure ont des effets très
graves et ils sapent tous les efforts déployés pour combattre les maladies
et sauver des vies, » estime le Dr Gro Harlem Brundtland, Directeur général
de l?OMS. « C?est là un aspect critique de la lutte en faveur de l?accès aux
médicaments et un élément essentiel de l?action de l?OMS dans ce domaine. »

Avec pour principale préoccupation d?accroître l?accès aux traitements
efficaces, la Pharmacopée internationale donne la priorité aux médicaments
contre les maladies qui affectent en grande majorité les populations des
pays en développement comme le VIH/SIDA, la tuberculose, le paludisme et les
maladies négligées par les grands laboratoires pharmaceutiques.

Le cinquième volume de la Pharmacopée internationale inclut tous les
antipaludiques à base d? artémisinine connus à ce jour, désormais considérés
comme les médicaments les plus efficaces contre le paludisme
pharmacorésistant qui affecte environ 40 % des 500 millions de personnes
touchées par le paludisme chaque année.

Les monographies contenues dans la Pharmacopée internationale peuvent être
utilisées dans tous les pays et toutes les situations. C?est pourquoi elles
s?appliquent à la fois aux méthodes d?analyse de pointe ou, à défaut, à d?
autres méthodes qui font moins appel aux technologies.

Outre les monographies, l?OMS publie des tests simplifiés servant à
confirmer l?identité des substances actives. Celles-ci sont particulièrement
utiles en l?absence de laboratoire parfaitement équipé et de moyens d?
analyse spécialisés, ou lorsqu?il faut effectuer un contrôle rapide.

La publication de la Pharmacopée internationale s?inscrit dans le cadre d?un
programme global de l?OMS dont l?objectif est d?aider les autorités de
réglementation, les services de santé et les fabricants à garantir la
qualité des médicaments et à éliminer les produits de qualité inférieure. Le
programme inclut également un soutien dynamique aux autorités de
réglementation pour la lutte contre les médicaments contrefaits; une
formation aux bonnes pratiques de fabrication ; et une évaluation de la
qualité des fabricants de médicaments, y compris ceux qui sont utilisés
contre le VIH/SIDA, le paludisme et la tuberculose.

Le texte de la Pharmacopée internationale peut être consulté ici
http://www.who.int/medicines/library/pharmacopoeia/pharmacop-content.shtml

Pour plus d'informations:

Ms Daniela Bagozzi - Attachee de presse
OMS
Téléphone: +41 22 791 4544
Tél. portable: +41 79 4755490
Email: bagozzid@who.int

[Modérateur: voir également le modèle type de rapport sur les médicaments
contrefaits
et les questions-réponses sur les sujets les plus fréquement abordés sur ce
thèmes à cette adresse du site OMS/EDM
http://www.who.int/medicines/organization/qsm/activities/qualityassurance/co
unterfeit/reporting_cd.shtml CB ]

--
Adresse pour les messages destinés au forum E-MED:
<e-med@usa.healthnet.org>
Pour répondre à un message envoyer la réponse au forum
ou directement à l'auteur.
Pour toutes autres questions addresser vos messages à :
<e-med-help@usa.healthnet.org>

<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] OMS,publication de la Pharmacopée internationale, 3ème éd. vol5, remed <=