e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] Rencontre -débat sur le VIH/SIDA le 2 décembre 2002

E-MED: Rencontre -débat sur le VIH/SIDA le 2 décembre 2002
---------------------------------------------------------------------

Bonjour,

   La Vice-Présidence européenne de la Banque mondiale organise une série de
forums pour la jeunesse à l'occasion de la Journée mondiale du SIDA (1er
décembre), en partenariat avec l'UNESCO. L'idée est d'organiser 6
vidéo-conférences dans différentes langues afin de permettre aux
organisations de jeunes de discuter entre elles sur le thème du virus
VIH/SIDA. Une vidéo-conférence en français aura lieu le lundi 2 décembre
2002 de 15h à 17h avec la participation des pays suivants : France,
Belgique, Cameroun, Sénégal, Côte d'Ivoire, Benin, Roumanie, République
Centre-africaine et Suisse. Bien que cet événement soit destiné en premier
lieu aux organisations de jeunes, les ONG ont la possibilité d'y participer.
(voir ci-dessous)

   Une autre réunion, visant plus spécifiquement les ONG françaises
travaillant dans le domaine du SIDA en Afrique, sera également organisée le
même jour à 14h : une rencontre est prévue avec Jean Delion, spécialiste en
Développement social de la Banque mondiale, qui dirige actuellement
plusieurs programmes opérationnels MAP (Multi-Country HIV/AIDs programs,) en
Afrique.

   Pour en savoir plus sur les projets MAP de la Banque mondiale, vous
pouvez visiter la page suivante :
         http://www.worldbank.org/afr/aids/map.htm

   Pour en savoir plus sur la stratégie de la Banque mondiale en matière de
lutte contre le VIH/SIDA:
http://wbln0018.worldbank.org/HDNet/HDdocs.nsf/c840b59b6982d2498525670c004de
f60/cb7e20e6b0eea5ad85256992006321e6?OpenDocument

Nous comptons sur votre participation le 2 décembre.

Cordialement,

Anne-Laure Henry-Greard


External Affairs - French Desk
World Bank Vice-Presidency for Europe
66, avenue d'Iena - 75116 Paris
Tel: + 33 (0) 1 40 69 30 54  -  Fax: + 33 (0) 1 47 23 74 36
E-mail : ahenrygreard@worldbank.org

Visit http://www.worldbank.org/europe (see Country Dialogue / France)


***********

La Journée mondiale  SIDA sera célébrée le 1er décembre 2002 dans le cadre
de la Campagne Mondiale  SIDA 2002-2003 lancée par l?UNESCO le 12 août 2002,
Journée Internationale de la Jeunesse.
Etant donné que le thème de la Campagne « Stigmatisation et discrimination »
s?avère particulièrement pertinent  à l?égard des jeunes, l?UNESCO et la
Banque Mondiale ont choisi, pour marquer ce jour important, d?organiser une
série de débats menés par les jeunes sur le thème du VIH/SIDA, relatif à la
stigmatisation et à la discrimination au regard des droits de l?Homme et
plus particulièrement des jeunes.
Les différents points de vue qui seront discutés seront placés sous le
leitmotiv de la Campagne mondiale SIDA : « Vivre et laisser vivre ».

Dans le but de rassembler un éventail le plus large possible de points de
vues pendant les discussions, des jeunes représentant les diverses cultures
et vues d?une trentaine de pays seront invités à participer et à mener les
différents forums de discussion qui auront lieu dans les centres de vidéo
conférences du réseau de la Banque Mondiale.
Les personnes ressources telles des experts dans le domaine de la prévention
du VIH/SIDA et des parlementaires seront invités en tant qu?observateurs des
discussions.
Les modérateurs des Débats seront des jeunes responsables d?ONG et d?
associations, expérimentés dans la mobilisation des jeunes sur des sujets
les concernant y compris dans les domaines spécifiques du VIH/SIDA et des
droits de l?Homme.


Contexte

 Dans un nombre significatif de sociétés, les différentes problématiques
largement reconnues comme pertinentes sont tabous dans le cadre d?une
discussion sur le VIH/SIDA, et ce tout particulièrement avec les jeunes.
Néanmoins il est évident que les jeunes sont particulièrement susceptibles d
?être infectés par le VIH. De ce fait il est nécessaire de leur fournir les
services et les informations qui leur permettront de se protéger. Ils ont
droit à une telle information et à de tels services.
Dans de nombreux cas, ce droit n?est pas respecté et des jeunes sont souvent
victimes de discrimination, au mieux ils ne sont pas pris au sérieux et dans
le pire des cas totalement exclus. C?est dans le cadre du travail, de l?
école, des services de santé, au sein de la communauté et de la famille et
dans les groupes de jeunes que l?on rencontre une stigmatisation et une
discrimination liées au VIH/SIDA. Il en résulte que même si les jeunes ont
les connaissances élémentaires en matière de VIH/SIDA, ils ont tendance à ne
pas rechercher les conseils, les tests, les traitements et le soutien qui s?
avèreraient nécessaire face à l?expansion de l?épidémie au sein de leur
groupe.

Les expériences antérieures ont montré que les campagnes qui ciblaient un
changement de comportement nécessitent la participation des populations
concernées. C?est une des raisons majeures à l?origine de la décision prise
par l?UNESCO et la Banque Mondiale d?organiser les Débats des Jeunes de la
Journée mondiale  SIDA.
L?objectif général est double. D?une part, mettre à profit cette occasion
pour augmenter la prise de conscience parmi les jeunes et leurs
organisations sur le combat mené contre le VIH/SIDA et notamment dans le
cadre de la stigmatisation et de la discrimination ; et les mobiliser à s?
engager activement pour combattre une telle stigmatisation et une telle
discrimination. D?autre part, l?objectif est d?obtenir les points de vue des
jeunes quant aux difficultés qu?ils rencontrent face au VIH/SIDA, de saisir
le meilleur moyen de limiter ces difficultés ainsi que l?expansion de l?
épidémie.
En supportant leurs initiatives et en portant leurs idées à l?attention de
ceux qui font la politique dans ce domaine, l?UNESCO et la Banque Mondiale
espèrent que les préoccupations, les points de vue et les idées des jeunes
seront mis au centre de la campagne pour combattre le VIH/SIDA. De plus, il
faut espérer que les Débats aideront les organisations partenaires lors de
cette initiative à pouvoir, par la suite, identifier les facteurs menant à
la stigmatisation du VIH/SIDA et à la discrimination à l?égard des jeunes
qui en résulte. En impliquant directement les jeunes dans les discussions et
dans leur suivi au regard de la conception et de la mise en oeuvre de
meilleurs outils pédagogiques et autres moyens, programmes et activités, il
faut espérer que l?action future pour combattre l?expansion du VIH/SIDA
parmi les jeunes deviendra plus effectif et efficace.

Objectifs

Les objectifs à court terme du Débat des Jeunes sont :
§       Donner aux jeunes un forum au sein duquel ils puissent parler librement 
et
soulever les questions relatives au VIH/SIDA, ses causes, sa progression et
ses conséquences sociales ;
§       Permettre aux jeunes de diagnostiquer leurs besoins, leurs intérêts, 
leurs
doutes et leurs conceptions quant au VIH/SIDA et à la stigmatisation et
discrimination qui en résultent ;
§       Affiner le sens que les jeunes donnent au VIH/SIDA à travers la manière
dont les jeunes perçoivent le VIH/SIDA en écoutant comment ils expriment les
difficultés et les tabous auxquels ils ont à faire face dans le cadre du
VIH/SIDA ;
§       Partager le savoir et les connaissances des jeunes sur le VIH/SIDA ;
§       Créer des synergies locales entre les responsables de jeunes et les
programmes ainsi que les décideurs politiques ; et
§       Collecter l?information qui peut être utilisée pour développer des 
outils
pédagogiques et des aperçus qui pourraient aider à développer des programmes
et des politiques VIH/SIDA dans le futur.

Les objectifs à long terme des Débats des Jeunes sont de donner aux jeunes
les moyens de décider, d?agir et de construire leurs capacités à la
participation et à l?action dans le cadre du combat contre le VIH/SIDA et d?
obtenir leurs droits dans ce contexte. Les Débats des Jeunes ont aussi pour
but d?améliorer les liens et la collaboration active entre les organisations
de jeunes du Nord et du Sud impliquées dans des actions relatives au
VIH/SIDA.

Ces objectifs seront atteints par :

§       La prise de conscience des jeunes ainsi que le renforcement de leurs
capacités en leur fournissant les outils nécessaires eu égard au VIH/SIDA
et,
§       Le suivi des actions des ONG de jeunes dans ce domaine.


Les Vidéo conférences

Les représentants des organisations de jeunes, y compris les jeunes de la
 Fédération Internationale des Associations des Etudiants en Médecine »
(IFMSA), la « Fédération Internationale des Etudiants en pharmacie » (IPSF)
et les organisations regroupant les médias de jeunes, ainsi qu?un nombre
limité de personnes ressources, seront invités à participer à des
discussions animées, de deux heures, sur divers sites de vidéo conférences
de la Banque Mondiale durant six jours. La première discussion aura lieu
lors de la Journée mondiale SIDA, le dimanche 1er décembre, en arabe. Par la
suite, un débat aura lieu chaque jour dans une langue différente (français,
russe, anglais, portugais, et espagnol) jusqu?au 5 décembre. Une sélection
préliminaire des pays dans chaque langue a été faite mais dépend des
disponibilités des sites de vidéo conférences. Un scénario (running order)
sera préparé pour chaque groupe de pays et les jeunes modérateurs guideront
les discussions.


Date    Groupes linguistiques (pays participants)
1 Décembre      Arabe  (Liban, Jordanie, Maroc, Egypte- Paris)
2 Décembre      Français (Burundi, Cameroun, Sénégal, Côte d?Ivoire, Bénin,
Roumanie, liaison par téléphone avec la République centrafricaine - Paris,
Genève)
3 Décembre      Russe (Inde, Royaume Uni, Italie, Afrique du Sud,  Tanzanie et
Ouganda- Paris, Genève et Bruxelles)
4 Décembre (matin)      Anglais (Inde, Royaume Uni, Italie, Afrique du Sud,
Tanzanie et  Ouganda - Paris, Genève et Bruxelles)
4 Décembre (apr-m)      Portugais (Brésil, Mozambique et Portugal- Paris et
Bruxelles)
5 Décembre      Espagnol (Espagne, Pérou, Chili, Bolivie, Colombie, République
Dominicaine, Costa Rica et Nicaragua- Paris et Genève)

L?UNESCO et la Banque Mondiale prépareront conjointement un document de
travail succinct destiné aux participants ainsi que des scénarios (running
orders) qui seront utilisés par les modérateurs pour guider les discussions.
Dans la mesure où les jeunes seront les « meneurs » des discussions, ils
seront invités à adapter les thèmes de discussion (c?est à dire les sujets à
discuter, les cas pratiques, les échanges, etc. ?) selon leurs priorités
respectives. Les deux Organisations identifieront les participants par le
biais de leurs réseaux respectifs. Du matériel d?information et de la
documentation additionnels (Banque Mondiale, UNESCO, ONUSIDA) seront mis à
la disposition de tous les modérateurs par avance et  distribués aux
participants lors des vidéo conférences.

En consultation avec les réseaux de jeunes, l?UNESCO et la Banque Mondiale
nommeront des coordinateurs locaux qui seront chargés de mener les
préparations ainsi que le Débat lui-même. Un quiz (questionnaire) sera
établi pour les participants avant la tenue de la vidéo conférence  afin de
tester leurs hypothèses et connaissances sur le VIH/SIDA et la
stigmatisation et la discrimination qui en résultent.

ONUSIDA sera invitée à fournir son patronage pour l?ensemble du projet et à
identifier des personnalités locales, telles des jeunes ambassadeurs de
bonne volonté et autres personnes ressources qui contribueront à la
préparation ainsi qu?aux suites à donner à certains Débats, en donnant une
compréhension et une connaissance plus large de l?épidémie du VIH/SIDA, et
en partageant leur expérience.

En plus d?informer leurs réseaux respectifs et leurs partenaires jeunesse, l
?UNESCO et la Banque Mondiale décideront d?une stratégie médiatique pour le
Débat Mondial des Jeunes et publieront un communiqué de presse conjoint
précédant la tenue des Débats pour attirer l?attention du grand public.
Un site internet spécifique sera consacré à l?évènement
(http://www.unesco.org/youth&aids). Sur ce site, les deux Organisations
présenteront une description des Débats, des documents, les points
essentiels dégagés lors des discussions, ainsi que toute autre documentation
pertinente.
Après l?évènement, il sera possible de trouver sur le site internet, les
résumés des Débats ainsi que les coordonnées des participants qui
souhaiteraient rester en contact.


Résultats escomptés

L?impact du programme sera renforcé par la construction de relations
horizontales entre les jeunes et les acteurs sur le terrain du VIH/SIDA et
par le développement d?une série d?outils divers qui pourront éventuellement
être utilisé pour améliorer la prise de conscience des jeunes concernant le
VIH/SIDA, ainsi que pour sensibiliser les décideurs politiques et les autres
personnes concernées, à la stigmatisation et la discrimination dont les
jeunes sont victimes dans le cadre du VIH/SIDA. Les résultats suivants sont
attendus des divers Débats :

§       L?implication des jeunes dans l?élaboration future des politiques et 
dans
la formulation des programmes concernant le VIH/SIDA ;
§       Un site internet sera dédié aux Débats et aux besoins des jeunes, 
exprimés
par eux, relatifs au VIH/SIDA.
§       Du matériel qui servira à la production de CD-ROM holistiques 
informatifs
et pédagogiques, ainsi que des cassettes de toutes les sessions.
§       Des informations qui permettront à l?UNESCO et à la Banque Mondiale d?
avoir une meilleure compréhension des besoins et des intérêts des jeunes.

Une évaluation de l?impact des vidéo conférences est prévue  6 mois après
(juillet 2003).

Si vous avez besoin de plus d?information sur le Débat des Jeunes, n?hésitez
pas à nous envoyer un email à :
Wadyouthdebate@Unesco.org


Vous pouvez également contacter :

UNESCO:
Sabine Detzel
Tel: (33) 1 45 68 14 60
Email: s.detzel@unesco.org

BANQUE MONDIALE:
Pierre Girardier
Tel: (33) 1 40 69 30 36
Email: Pgirardier@worldbank.org

*****************

UNESCO WAD

Francophone session ? Monday 02 December 2002

9.00 ? 11.00 am EST

________________________________________________________________________
Paris DL  (15h00 ? 17h00)
Banque Mondiale
66 avenue d?Iéna
75116 Paris

Pierre Girardier  Tel : 33 1 40 69 30 36 ? pgirardier@worldbank.org
Laurent Porte Tel : 33 1 40 69 33 56 ? lporte@worldbank.org

________________________________________________________________________
Brussels DL   (15h00 ? 17h00)

The World Bank
10 rue Montoyer, bte 16
B-1000 Brussels, Belgium

Rachel Winter Jones, Communication Associate ? Tel : 32-2 552 00 52 , 32-2
552 00 11
Email : rjones@worldbank.org

Rachel Taylor, Team Assistant  ? Tel : 32-2 552 00 52 , 32-2 552 00 11
Email :rtaylor@worldbank.org

________________________________________________________________________
Geneva WBO  (15h00 ? 17h00)

Banque Mondiale
3, Chemin Louis Dunant
CH-1211 Geneva 10

Alfredo Sfeir Younis, Special Representative, Europe ? Tel: 41-22-748 10 10
Email: asfeiryounis@worldbank.org
Isabelle L. Taylor, Executive Assistant ? Tel: 41 22 748 10 10
Email: Itaylor@worldbank.org
Fabrizio Zarcone ? Tel : + 41 22 748 10 00
Email : fzarcone@worldbank.org




________________________________________________________________________
Benin DL    (15h00 ? 17h00)

CED Bénin
02-BP1232
Gbégamey-Cotonou

M. Jacques T. Edjrokinto, Manager ? Tel : 229-30 83 58
Email : jedjrokinto@gdln.org

Mme Florentine Akouette Hounsinou, Training Coordinator ? Tel : 229-30 83 58
Email : fakouete@gdln.org


________________________________________________________________________
Burundi WBO (+1h)    (16h00 ? 18h00)

The World Bank
Avenue du 18 septembre
Bujumbura, Burundi

Mr. Mathurin Gbetibouo, Manager ? Tel: (257-2) 2 26 57
Email: mgbetibouo@worldbank.org

Mr. Cyriaque  Rwehera, Information Analyst ? Tel: (257-2) 2 26 57
Email: crwehera@worldbank.org


________________________________________________________________________
Cameroon WBO   (15h00 ? 17h00)

The World Bank
Street 1.792, No. 186
Younde, Cameroon

M. Madani Tall, Country Office Manager ? Tel: (237) 21 68 75, 21 68 76, 21
68 77
20 38 15, 20 31 57, 21 08 36
Email: mtall@worldbank.org

Ms. Lydie Yangouot, Team Assistant ? Tel : (as above)
Email: lyangouot@worldbank.org





________________________________________________________________________
Côte d?Ivoire DL (-1h)   (14h00 ? 16h00)

CED Côte d?Ivoire
Ecole Nationale de l?Administration ? ENA
Abidjan, Côte d?Ivoire

M. Yao Kouassi, DLC Manager ? Tel : 225/22-41 71 31, 22 41 31 20
Tel : 225 05 01 13 10 (cell)
Email : civ_ykouassi@gdln.org




Romania WBO (+1h)   (16h00 ? 18h00)

The World Bank
Boulevard Dacia 83
Sector 2
Bucharest, Romania

Mr. Ziad Alahdad, Country Manager, Tel: (40-1) 210-1804
Email: zalahdad@worldbank.org

Mr. Dan Petrescu, Senior Communications Officer, Tel (40-1) 210 1804
Email: dpetrescu@worldbank.org

Mr. Ionel Lumezianu, Information Analyst, Tel: (as above)
Email: Ilumezianu@worldbank.org


________________________________________________________________________
Senegal DL (-1h)   (14h00 ? 16h00)

CED Sénégal (locaux ENAM)
Boulevard Dial Diop
BP 12997
Dakar-Colobane

M. Mor Seck, DLC Manager ? Tel : 221- 631 49 72
Email: Sen_Mseck@gdln.org
M. Amara Seck, Training Coordinator ? Tel: 221-630 03 81
Email: Sen_Aseck@gdln.org

--
Adresse pour les messages destinés au forum E-MED:
<e-med@usa.healthnet.org>
Pour répondre à un message envoyer la réponse au forum
ou directement à l'auteur.
Pour toutes autres questions addresser vos messages à :
<e-med-help@usa.healthnet.org>

<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] Rencontre -débat sur le VIH/SIDA le 2 décembre 2002, ahenrygreard <=