e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] Environ 65 pharmaciens pour plus de 6 millions de Burundais

E-MED: Environ 65 pharmaciens pour plus de 6 millions de Burundais
-------------------------------------------------------------------------
Environ 65 pharmaciens pour plus de 6 millions de Burundais

Bujumbura, Burundi (PANA) -  Le secteur pharmaceutique au Burundi connaît
actuellement des désordres de toutes sortes que ne peuvent pas corriger
efficacement les quelque 65 pharmaciens qualifiés que compte le pays, a-t-on
appris récemment auprès du ministère burundais de la Santé publique.

Une dizaine de pharmacies dans la seule capitale burundaise sur un total de
93 officines agréées, viennent d'être fermées sur ordre du ministère de la
Santé pour manquement aux règles régissant le secteur, dont celle d'avoir un
pharmacien qualifié avant d'entreprendre l'activité de vente des
médicaments.

Elles sont accusées d'abus de toutes sortes, notamment au niveau des normes
de qualité des produits en vente, selon l'Inspecteur général des pharmacies
au ministère burundais de la Santé, Déo Niyonzima.

"Il n'est pas rare de tomber sur des sirops en vente dans certaines
pharmacies dans des flacons opaques, quand ce ne sont pas des comprimés
emballés sous une étiquette qui n'a rien à voir avec le contenu", a déploré
M. Niyonzima qui a révélé que des accidents ont déjà été rapportés par des
patients pour cause de ce genre de manquements aux normes pharmaceutiques.

Nombre de gérants de pharmacies dans la capitale burundaise disent
comprendre la nécessite de remettre de l'ordre dans ce secteur fort sensible
du médicament, mais estiment cependant que la responsabilité doit être
partagée avec les pouvoirs publics en notant que le pays ne dispose pas
d'une école formant des pharmaciens qualifiés.

Il faut se tourner vers les pays étrangers pour former des pharmaciens et,
dans le plupart des cas, les jeunes lauréats ne rentrent pas spontanément au
pays, a rélévé Déo Niyonzima.

Cela ne constitue aucunement une excuse pour la minorité des pharmacies qui
passent outre les lois en vigueur dans le secteur pour servir des produits
de mauvaise qualité au public, a-t-il ajouté, en préconisant, comme solution
d'attente, le recours rationnel aux pharmaciens disponibles pour toutes les
officines ouvertes dans le pays.

--
Adresse pour les messages destinés au forum E-MED:
<e-med@usa.healthnet.org>
Pour répondre à un message envoyer la réponse au forum
ou directement à l'auteur.
Pour toutes autres questions addresser vos messages à :
<e-med-help@usa.healthnet.org>

<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] Environ 65 pharmaciens pour plus de 6 millions de Burundais, remed <=