e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] Bangkok: un "cocktail" d'anti-rétroviraux, le moins cher au monde

monde
Sender: owner-e-med@usa.healthnet.org
Precedence: bulk
Reply-To: e-med@usa.healthnet.org

E-MED: Bangkok: un "cocktail" d'anti-rétroviraux, le moins cher au monde
-------------------------------------------------------------------------

Bangkok va lancer un "cocktail" d'anti-rétroviraux, le moins cher au monde
BANGKOK, 22 mars (AFP) - 8h38
http://www.medisite.fr/actualites/AFP/article1.html

Les autorités sanitaires thaïlandaises ont annoncé vendredi qu'elle
s'apprêtaient à lancer sur le marché un "cocktail" d'anti-rétroviraux qui
sera, à raison de moins de un dollar par jour, le traitement du VIH/sida le
moins cher au monde.

L'Organisation gouvernementale de la pharmacie (GPO) vient de produire à
grande échelle le GPO-VIR qui devrait permettre de traiter à moindre coût
les centaines de milliers de séropositifs dans le pays et intéresse déjà les
voisins de la Thaïlande, selon son directeur.

Ce médicament associe trois anti-rétroviraux, Stavudine, Lamivudine et
Nevirapine, connus pour enrayer la progression du VIH dans l'organisme, a
expliqué Thongchai Thavichachart.

La GPO, a ajouté son directeur, a utilisé pendant trois  ans avec succès ces
trois anti-rétroviraux dans des traitements auprès de 2000 séropositifs qui
les prenaient séparément.

La GPO, qui est sous la tutelle du ministère de la Santé publique, a produit
120.000 pilules de son nouveau médicament qu'elle espère commencer à vendre
dès le début avril.

"Nous le vendrons 20 bahts (0,46 dollar) le comprimé, ce qui est très bon
marché", a indiqué M. Thongchai à l'AFP.

Avec un dosage de deux comprimés par jour, le coût du traitement n'atteindra
pas un dollar quotidiennement et représentera 27 dollars par mois, le
meilleur marché au monde, selon le ministère de la Santé publique.

La GPO a déjà prévu de porter sa production à trois millions de comprimés
par mois dans les six mois pour faire face à la demande.

La Thaïlande compte officiellement 695.000 séropositifs, dont certains
paient jusqu'à 20.000 bahts (460 dollars) par mois le traitement rétroviral.
Des traitements moins onéreux existent aux environs de 60 dollars mais
restent encore hors de portée financièrement pour de nombreux  malades.

"Nous avons utilisé les médicaments de la GPO sur des centaines de patients
et nous n'avons pas de raison de penser qu'il y ait un problème avec la
qualité du GPO-VIR", a déclaré le représentant en Thaïlande de Médecins sans
Frontières-France, Yorgos Kapranis.

"La Thaïlande est le seul pays en Asie du sud-est qui produise des
médicaments génériques abordables pour les malades", a-t-il ajouté.

Des organisations d'aide aux malades du sida, très actives en Thaïlande, se
sont déclarées satisfaites de l'annonce du lancement prochain du GPO-VIR.

"Le lancement de ce comprimé va être bénéfique à la fois sur le plan
individuel et national", a déclaré le directeur de l'une de ses
associations.

L'année dernière une supposée cure miracle contre le sida, "V-1 Immunitor"
avait été distribuée en fanfare à des milliers de malades dans le royaume
avant que le ministère de la Santé ne la déclare inefficace. L'affaire avait
fait scandale dans un pays aussi touché par le sida que la Thaïlande.

Environ un million de Thaïlandais --sur une population de 60 millions-- ont
été infectés par le VIH, dont un tiers sont déjà morts.

Plus de 180.000 personnes ont été infectées l'an dernier et 68.000 personnes
ont développé la maladie.

ask-mlm-pt/ff eaf

--
Adresse pour les messages destinés au forum E-MED:
<e-med@usa.healthnet.org>
Pour répondre à un message envoyer la réponse au forum
ou directement à l'auteur.
Pour toutes autres questions addresser vos messages à :
<e-med-help@usa.healthnet.org>

<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] Bangkok: un "cocktail" d'anti-rétroviraux, le moins cher au monde, remed <=