e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] MSF et 150 experts se penchent sur les maladies les plus négligées

négligées
Sender: owner-e-med@usa.healthnet.org
Precedence: bulk
Reply-To: e-med@usa.healthnet.org

E-MED:MSF et 150 experts se penchent sur les maladies les plus négligées
-------------------------------------------------------------------------

MSF et 150 experts se penchent à New York sur les "maladies les plus
négligées"
NEW YORK, 15 mars (AFP) - 16h23

Cent-cinquante médecins et experts, réunis à New York par Médecins sans
frontières, ont appelé le secteur public à prendre la relève de l'industrie
pharmaceutique  pour développer des médicaments soignant les "maladies les
plus négligées".

Ces pathologies, qui tuent des millions de personnes dans le tiers-monde,
seraient guérissables à conditiond'y consacrer des budgets de recherche, ce
que les laboratoires privés ne font pas, ont dénoncé les  participants lors
de cette réunion jeudi.

"Les médecins dans les pays pauvres en sont réduits à  utiliser des
traitements obsolètes ou inefficaces pour soigner leurs patients qui meurent
de maladies que l'on  peut soigner parce que le profit, non le besoin,
motive le développement de nouveaux médicaments", a dénoncé Morten Rostrup,
président du Conseil international de
 MSF.

L'ONG française, Prix Nobel de la Paix 1999, a constitué cette année-là un
groupe international d'experts pour étudier l'état de la recherche médicale
concernant les maladies qui touchent les populations des pays en
développement.

Ce "Groupe de travail sur les médicaments pour les maladies négligées" a
présenté jeudi "les résultats de ces deux ans d'analyse", a expliqué à l'AFP
le Dr Bernard Pecoul, directeur du programme "Accès aux médicaments
essentiels" de MSF.

"Nous sommes à l'origine de ce mouvement parce que nous avons marre que rien
ne bouge", a-t-il déclaré.
"Nous sommes sur le terrain et dans le cas par exemple  de la maladie du
sommeil, nous savons que le vieux médicament, à base d'arsenic, que nous
injectons aux  malades va en tuer un sur vingt. C'est inacceptable".

Le Groupe a identifié ce qu'il appelle les "maladies les plus négligées",
qui affectent des populations sans aucun pouvoir d'achat. Les lois de
l'économie de marchée les excluent donc automatiquement.

Il a envoyé au printemps 2001 un questionnaire aux vingt premiers
laboratoires pharmaceutiques mondiaux, en vue "d'évaluer leur niveau
d'activité en matière de recherche et développement pour plusieurs maladie
négligées (maladie du sommeil, leishmaniose, maladie de Chagas, paludisme et
tuberculose)".

Onze seulement ont répondu et huit ont admis n'avoir  pas dépensé un dollar
lors du dernier exercice en recherche sur les maladies les plus négligées
mentionnées dans l'enquête.

Le Dr Els Torreele, qui dirige le Groupe de travail, a  dénoncé le fait que
"des avancées scientifiques ont donné aux médecins des pays riches des
outils impressionnants pour soigner les maladies cardio-vasculaires, le
cancer, l'impuissance ou la calvitie.
Mais très peu de choses sont faites pour les maladies infectieuses dans les
pays en voie de développement, qui sont négligés par l'industrie
pharmaceutique parce que non-rentables".

"La santé mondiale est une responsabilité publique", a-t-elle ajouté.
"Lorsque le marché et l'industrie ne parviennent pas à satisfaire les
besoins d'une grande partie de la population mondiale, le secteur public
doit s'en charger".

Plusieurs initiatives, notamment pour le développement de nouveaux
médicaments antipaludéens, ont été lancées, dans lesquelles MSF s'est
associé avec des laboratoires, des institutions internationales et des
bailleurs de fonds comme notamment l'Union Européenne.

Dans le cadre d'une campagne de sensibilisation aux Etats-Unis, MSF a
présenté jeudi un exposition itinérante, installée dans un semi-remorque,
qui présente les enjeux au grand public.

L'exposition, qui va se rendre dans 22 villes, s'ouvre cette phrase d'un
médecin de MSF: "Imaginez que votre médecin vous apprenne que vous avez une
maladie mortelle et qu'un traitement existe. Puis qu'il vous dise que le
coût du médicament est supérieur à votre salaire annuel".

--
Adresse pour les messages destinés au forum E-MED:
<e-med@usa.healthnet.org>
Pour répondre à un message envoyer la réponse au forum
ou directement à l'auteur.
Pour toutes autres questions addresser vos messages à :
<e-med-help@usa.healthnet.org>

<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] MSF et 150 experts se penchent sur les maladies les plus négligées, remed <=