e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] BRESIL : Guerre sur les prix des médicaments contre lHépatite C

E-MED: BRESIL : Guerre sur les prix des médicaments contre l?Hépatite C
-------------------------------------------------------------------------
[Traduction en français, ReMeD]

REUTERS :  Lundi 14 janvier 2002
BRESIL : Guerre sur les prix des médicaments  contre l?Hépatite C
 (de Katherine Baldwin)

BRASILIA, Brésil : - Le Ministère de la Santé du Brésil, encouragé par son
succès dans le combat pour la diminution des prix des médicaments contre le
SIDA, demande aux fabricants d?un médicament contre l?hépatite C de casser
leurs prix, sous peine de voir contourner leurs brevets.

Le Brésil veut que les géants pharmaceutiques Schering-Plough Corp. et Roche
Holding AG diminuent le prix du médicament contre l?hépatite C un dérivé de
l? interferon (pegylated interferon), afin de permettre au plus grand pays d
?Amérique Latine de soigner plus de gens atteints à un prix plus bas.

Le médicament, vendu par Schering-Plough sous le nom de PegIntron° et par
Roche sous le nom  Pegasys°, est 27,5 fois plus cher que l?interferon
standard actuellement utilisé par le service publique de santé du Brésil.

Selon le Ministère de la Santé, utiliser ces médicaments pourrait augmenter
de 36 à 45 pour cent le nombre de Brésiliens guéris de cette maladie,.

Le Ministère de la Santé précise que, au prix actuel, les médicaments
coûteraient au Brésil 200 millions de reais ($83 millions) par mois pour
soigner 7000 personnes atteintes de l?hépatite C comparé au 15 millions de
reais ($6.3 millions) qu?il dépense par mois actuellement .

Le Ministère va chercher à récolter  les fruits de l?approbation
internationale qu?il avait obtenue quand il avait forcé les fabricants à
baisser les prix des médicaments contre le SIDA. Cette position ferme sur
les médicaments contre le SIDA avait donné une aura au Brésil et au Ministre
de la Santé Jose Serra, candidat attendu à la Présidence aux élections d?
octobre.

L?hépatite C, infection transmise par le sang, est l?une des causes
principales de maladie chronique du foie et peut entraîner greffes, cirrhose
ou cancer du foie.

Le Ministère a entamé des pourparlers avec les entreprises en décembre et
les négociations doivent être poursuivies ce mois-ci.

Scherring-Plough et Roche au Brésil, aux Etats-Unis et en Suisse ont refusé
de s?exprimer sur ces négociations.

L?année dernière, le Brésil a fait pression sur le Suisse Roche et l?
Américain Merk & Co. afin qu?ils réduisent de 40 à 65 pour cent les prix de
leurs médicaments contre le SIDA, en les menaçant de les copier localement.

Un décret brésilien de 1999 (les nouvelles- site web) permet au pays de
délivrer une licence pour fabriquer les médicaments localement en cas d?
urgence nationale ou d?intérêt public.

Dans sa lutte contre le SIDA, pour laquelle il a été cité comme modèle pour
le monde en développement, le Brésil est maintenant entrain de sommer Abbott
Laboratories Inc. de baisser le prix sur son médicament HIV Kaletra sous l?
injonction d?avoir son brevet contourné.

Le Brésil produit 8 des 12 médicaments utilisés dans un mélange de
médicaments anti-rétroviraux distribué gratuitement aux patients. Mais les
prix élevés des médicaments restant augmentent le prix du traitement.

******************

REUTERS - Monday January 14 5:12 PM ET
Brazil Wages War on Hepatitis C Drug Pricing
By Katherine Baldwin

BRASILIA, Brazil (Reuters) - Brazil's Health Ministry, emboldened by its
successful fight for cheaper AIDS (news - web sites) medicines, is
telling makers of a hepatitis C drug to slash prices or face having
their patents broken.

Brazil wants pharmaceutical giants Schering-Plough Corp. and Roche
Holding AG to reduce the price of the hepatitis C drug pegylated
interferon, allowing Latin America's largest country to cure more people
with the disease at a much lower cost.

The drug, sold by Schering-Plough as PegIntron and by Roche as Pegasys,
is up to 27.5 times more expensive than the standard interferon now used
by Brazil's public health service.

Using the drugs could increase the number of Brazilians cured of the
illness to 45 percent from 36 percent, the Health Ministry said.

At current prices, the drugs would cost Brazil 200 million reais ($83
million) per month to treat 7,000 hepatitis C sufferers, compared with
15 million reais ($6.3 million) it currently spends monthly, the
ministry said.

The ministry will be looking to tap the international clout it won when
it strong-armed drug firms to lower AIDS drug prices. Its tough stance
on AIDS drugs won acclaim for Brazil and for Health Minister Jose Serra,
expected to run for president in October elections.

Hepatitis C, a bloodborne infection, is one of the major causes of
chronic liver disease and can lead to transplants, cirrhosis and liver
cancer.

The ministry took up talks with the companies in December and
negotiations are expected to continue this month.

Schering-Plough and Roche in Brazil, the United States and Switzerland
declined to comment on negotiations.

Last year, Brazil pressured Switzerland's Roche and the United States'
Merck & Co. Inc. to cut prices on their AIDS drugs by 40 percent to 65
percent after threatening to copy them locally.

A 1999 Brazilian (news - web sites) decree allows the country to issue a
compulsory license to produce medicines locally in cases of a national
emergency or out of public interest.

In its fight against AIDS, for which it has been held up as a model for
the developing world, Brazil is now challenging Abbott Laboratories Inc.
to lower the price on its HIV (news - web sites) drug Kaletra or see its
patent broken.

Brazil produces eight out of the 12 drugs used in an anti-AIDS drugs
cocktail distributed free to patients. But high prices of the remaining
drugs raises the cost of treatment.

--
Adresse pour les messages destinés au forum E-MED:
<e-med@usa.healthnet.org>
Pour répondre à un message envoyer la réponse au forum
ou directement à l'auteur.
Pour toutes autres questions addresser vos messages à :
<owner-e-med@usa.healthnet.org>

<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] BRESIL : Guerre sur les prix des médicaments contre lHépatite C, remed <=