e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] (2) Les collectes humanitaires de médicaments

E-MED: (2) Les collectes humanitaires de médicaments
-------------------------------------------------------------------------


Il est étonnant que la question du don de Médicaments Non Utilisés
ressurgisse à nouveau tel le monstre du LochNess !
Les recommandations de l'OMS (WHO/DAP/96.2) sont pourtant parfaitement >
claires et sans interprétations possibles :

" Article 5. Des médicaments qui ont été delivrés aux patients puis
retournés à la pharmacie ou à d'autres officines, ou qui ont été
distribués aux membres des professions de santé sous forme d'échantillons
gratuits, ne devraient pas faire l'objet de dons.

Justification et explication

Les patients retournent les médicaments non utilisés aux pharmacies pour
qu'ils soient éliminés dans des conditions de sécurité; il en va de même
pour les échantillons de médicaments reçus par les agents de santé. Dans la
plupart des pays, il est interdit de délivrer ces médicaments à d'autres
patients, car leur qualité ne peut pas être garantie. C'est pourquoi les
médicaments retournés ne doivent pas être offerts non plus....."

Le principe même des garanties de précaution concernant le médicament est
d'assurer que ce dernier répond aux trois critères :
SECURITE- EFFICACITE -QUALITE (directive 65/65 CEE du 26 janvier 1965) et
ceci par l'application des "Bonnes Pratiques" tout au long de la chaine de
responsabilité Pharmaceutique (Article L5121-5 du CSP).

En d'autres mots il serait intéressant de connaitre la position officielle
des juristes de l'Industrie Pharmaceutique concernant le partage de
responsabilité dans le cas suivant :
Une plainte déposée suite à un "accident" causé par un médicament obtenu à
partir de don de MNU par une ONG ?!!!
Est-ce que l'ONG pourrait être poursuivie pour manquement aux BPD, ou
Cyclamed pour la période "hors chaine pharmaceutique"? Il parait certain que
le fabricant aurait tendance à se défendre en arguant sur cette lacune dans
la continuité du suivi Pharmaceutique.

Excepté s'il s'agit d'un défaut intrinsèque au médicament lui même auquel
cas un Rappel de lot est généralement mis en place. Dans le cas du MNU on
fait comment  pour assurer le rappel de lot ? A moins que le fait que ce
médicament soit destiné aux pays du tiers monde assouplisse l'éthique ?!!

Je ne parle même pas du fait que les MNU soient une des sources
d'approvisionnement des marchés illicites particulièrement en Afrique, ce
qui permet de masquer plus facilement les produits de malfaçon et de
contrefaçon !

Je ne parlerai pas non plus du rôle catastrophique de ces dons de MNU sur
les essais de mise en place des politique nationales de Médicaments
Essentiels Génériques et des systèmes de recouvrement de coût.
Il suffit de voir l'opposition aux MNU manifestée par l'ensemble des
Autorités Réglementaires Pharmaceutiques entre autre des pays  d'Afrique.
Respectons les pays avec lesquels nous souhaitons coopérer et gardons nos
poubelles chez nous !

>Jean-Yves Videau
CHMP - Clermont-Ferrand
jy.videau@chmp.org

--
Adresse pour les messages destinés au forum E-MED:
<e-med@usa.healthnet.org>
Pour répondre à un message envoyer la réponse au forum
ou directement à l'auteur.
Pour toutes autres questions addresser vos messages à :
<owner-e-med@usa.healthnet.org>

<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] (2) Les collectes humanitaires de médicaments, CHMP - Jean Yves Videau <=