e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] Conférence de Doha: mise en garde de l'industrie pharmaceutique

E-MED: Conférence de Doha: mise en garde de l'industrie pharmaceutique
-------------------------------------------------------------------------

Conférence de Doha: mise en garde de l'industrie pharmaceutique

GENEVE, 1er nov (AFP) - 19h46 - La Fédération internationale de l'industrie
du médicament (FIIM) a mis en garde jeudi à Genève contre un affaiblissement
des droits de la propriété intellectuelle lors de la conférence de l'OMC à
Doha, estimant que le risque est de décourager la recherche.

La conférence ministérielle de l'Organisation mondiale du commerce doit
discuter de l'accord sur la propriété intellectuelle (TRIPS) et de l'accès
aux médicaments.

Plus de 60 pays en développement (PVD), emmenés par le Brésil et l'Inde,
veulent une déclaration  affirmant que les TRIPS n'empêchent en rien les
membres de l'OMC de prendre des mesures pour protéger leur santé publique.

Les Etats-Unis, la Suisse, qui seraient soutenus par d'autres pays comme le
Japon, s'opposent à ce texte, en présentant un texte alternatif protégeant
plus strictement les brevets.

Pour Harvey Bale, directeur général de la FIIM, le risque existe que, faute
d'un système de brevets efficace, il n'y ait plus de production de nouveaux
médicaments de qualité. La solution préconisée par les PVD "apporte de très
sérieux doutes sur l'avenir de la recherche dans ce domaine", a-t-il dit
devant la presse.

Il serait aussi "dangereux", a-t-il estimé, de permettre à des
fonctionnaires gouvernementaux de prendre des mesures de santé publique qui
échapperaient à toute possibilité d'arbitrage devant l'organe de règlement
des différends de l'OMC.

Le représentant de l'industrie pharmaceutique a estimé que les effets de
l'adoption de la déclaration souhaitée par les PVD seraient nuisibles. A
court terme, des laboratoires qui ont investi massivement dans la recherche
de nouveaux médicaments anti-sida pourraient en souffrir directement.

Dans le cadre de la campagne actuelle pour les licences obligatoires et
l'assouplissement de l'accord TRIPS, les investissements dans de nouveaux
médicaments pour la lutte contre le HIV ont déjà baissé, note un document de
la Fédération.

D'après la FIIM, la possibilité qui serait offerte de contourner les TRIPS
pourrait éventuellement  s'étendre au-delà des systèmes de santé, en
interprétant de manière élargie ce concept, par exemple dans le domaine de
l'agriculture.

[Modérateur : le contraire eut été étonnant de leur part... CB]

--
Adresse pour les messages destinés au forum E-MED:
<e-med@usa.healthnet.org>
Pour répondre à un message envoyer la réponse au forum
ou directement à l'auteur.
Pour toutes autres questions addresser vos messages à :
<owner-e-med@usa.healthnet.org>

<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] Conférence de Doha: mise en garde de l'industrie pharmaceutique, remed <=