e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] France: La liste des 800 médicaments sur la sellette

E-MED: France: La liste des 800 médicaments sur la sellette
-------------------------------------------------------------------------

[modérateur: le Parisien a commencé aujourd'hui la publication des 800
médicaments jugés inefficaces. Cette liste qui n'est pas accessible
actuellement par internet sur leur site mais vous trouverez ci-dessous, leur
analyse de la situation. Beaucoup de ces médicaments sont aussi vendus dans
les officines privées en Afrique abusivement... comme médicaments non
essentiels...CB]

La liste des 800 médicaments sur la sellette

Le Parisien, jeudi 31 mai 2001
http://www.leparisien.com

Après avoir passé au crible quelque 4 500 médicaments, les experts estiment
que 800 d'entre eux, environ, ne devraient plus être remboursés par la Sécu
pour cause de manque d'efficacité. C'est à Lionel Jospin de prendre cette
difficile décision.


ELLE A MOBILISE, deux ans durant, les sommités françaises du médicament.
Elle fait trembler les laboratoires pharmaceutiques. Elle donne des sueurs
froides au gouvernement, qui ne sait que faire de ce document explosif. Elle
? La liste confidentielle des 4 490 médicaments remboursés en France,
entièrement revue et corrigée par les experts de la commission de la
transparence, réunis sous l'égide de l'Agence française de sécurité
sanitaire des produits de santé.

Et le verdict de ces spécialistes, qui trône sur le bureau de Lionel Jospin
depuis un mois, est des plus sévères : selon eux, 18,6 % des médicaments
auscultés(dont notre journal dévoile ci-dessous la première partie de la
liste des quelque 800 principaux) n'ont qu'une faible efficacité
thérapeutique ­ en jargon d'expert, on parle de « service médical rendu
insuffisant ». Les veinotoniques ? Recalés.
Les vasodilatateurs ? Recalés encore. Les magnésiums ? Idem. De même qu'une
tripotée de sirops contre la toux, de pommades ou de mucofluidifiants.

Au total, pour les fabricants concernés, ces produits « pèsent » 10
milliards de francs de chiffre d'affaires annuel. « Attention, prévient
d'emblée cet expert, insuffisant ne veut pas dire inutile . Cela signifie
tout simplement que, même si ces spécialités soignent certains symptômes
(nez bouché, etc.), leur efficacité est jugée trop faible pour qu'ils
continuent à être remboursés. »

Le remboursement... là était tout l'enjeu de ce retoilettage initié début
1999 par le duo Kouchner-Aubry. Lancée alors que les dépenses de médicaments
explosaient déjà, cette opération antigaspi devait permettre de faire le tri
entre les molécules innovantes (prévention de l'infarctus, etc.) et les
médicaments  dits « de confort ». En vertu d'un décret paru fin 1999, les
produits estampillés « insuffisant » devaient être catapultés hors de la
liste des molécules prises en charge par la Sécurité sociale. C'était il y a
18 mois. Aujourd'hui, cette mesure couperet semble exclue. Il faut dire que
Lionel Jospin a de bonnes raisons d'hésiter à franchir le pas. La première
tient en six lettres : emploi. En cas d déremboursement, les fabricants
touchés seraient en effet des laboratoires français (Negma, Servier, Fabre,
etc.) avec quelque 5 000 emplois à la clé.

Autant dire, dans le climat politique actuel, que l'annonce de nouveaux
plans sociaux serait du plus mauvais effet...

La seconde raison est électorale.
Comment expliquer aux millions de patients, adeptes du Magné B6 ou aux fans
du Mucomyst, qu'ils devront désormais mettre la main au portefeuille pour
acquérir leur produit fétiche ? Des médicaments dûment autorisés par les
autorités sanitaires et, qui plus est, prescrits depuis des lustres par le
corps  médical. « A la veille de la présidentielle, c'est politiquement
suicidaire », tranche un proche du dossier. Faute de décision guillotine, le
gouvernement  devrait donc se prononcer, début juin, en faveur de baisses de
prix ciblées (entre 10 % et 30 %, selon les cas), comme il avait commencé à
le faire l'été dernier. Quant à savoir s'il publiera la liste complète,
incluant les « bons élèves... « Chacun devrait pouvoir consulter ce travail
monumental », estime ce conseiller gouvernemental qui milite en faveur de
cette publication. Sera-t-il écouté ? A suivre...

Odile Plichon

--
Adresse pour les messages destinés au forum E-MED:
<e-med@usa.healthnet.org>
Pour répondre à un message envoyer la réponse au forum
ou directement à l'auteur.
Pour toutes autres questions addresser vos messages à :
<owner-e-med@usa.healthnet.org>

<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] France: La liste des 800 médicaments sur la sellette, remed <=