e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] coopération France-Brésil pour la recherche sur le sida

E-MED: coopération France-Brésil pour la recherche sur le sida
-------------------------------------------------------------------------

Renforcement de la coopération France-Brésil pour la recherche sur le sida
RIO DE JANEIRO, 30 mai (AFP) - 18h04

La France et le Brésil vont coopérer sur des projets de recherche sur le
virus du sida, notamment dans le domaine de la recherche sur les vaccins, a
déclaré mercredi à Rio à l'AFP le chargé de mission de l'Agence Nationale de
Recherches sur le Sida (ANRS), Yves Souteyrand.

"Pendant trois jours de réunion à Rio, nous avons ouvert des perspectives de
coopération scientifique pour les prochaines années et nous avons fait le
bilan de dix ans de coopération dans le domaine de la prévention notamment",
a expliqué M. Souteyrand, responsable des programmes de recherches en santé
publique et en sciences sociales de l'ANRS.

Pour les prochaines années, quatre thèmes prioritaires ont été retenus: la
recherche vaccinale, les efforts thérapeutiques (recherches de traitements
efficaces pour les malades), les recherches sur les aspects économiques du
VIH (médicaments génériques)et les recherches socio-comportementales.

Sur ce dernier point, M. Souteyrand a souligné qu'on a observé en France un
"relâchement de la prévention chez les homosexuels masculins, en raison des
traitements existants et que l'on peut craindre une reprise des risques au
Brésil". C'est pourquoi une recherche franco-brésilienne va enquêter pour
savoir si les homosexuels brésiliens continuent à utiliser des préservatifs
pour se protéger, a-t-il précisé.

Dans le domaine des efforts thérapeutiques M. Souteyrand a cité le rôle
"exemplaire" du Brésil qui distribue gratuitement des médicaments génériques
aux malades du sida.

"Nous allons étudier les moyens de porter l'exemple du Brésil dans d'autres
pays du sud", a-t-il dit.

Actuellement, le Brésil produit sept de ces 12 médicaments au profit de
95.000 Brésiliens (sur plus de quelque 580.000 séropositifs).

Grâce à sa loi sur les copies, qui lui permet de copier un médicament dans
les trois ans suivant le dépôt du brevet -et au cas où il n'est pas fabriqué
sur place-, le Brésil a réussi à diminuer de 80% le prix de certains
traitements contre le sida et à réduirede 40% les décès liés à cette
maladie.

Cette coopération scientifique "est complémentaire de celle que nous
maintenons depuis dix ans déjà avec le Brésil et au cours de laquelle nous
avons formé, en services hospitaliers, 87 Brésiliens sur des thèmes
considérés comme prioritaires par les autorités locales: la prévention et
l'évolution de la prise en charge des malades avec des alternatives à
l'hospitalisation notamment", a jouté le chercheur de l'ANRS.

Le budget de l'ANRS, organisme public qui existe depuis 1989, est de 300
millions de francs pour 2001 dont environ 40 millions sont consacrés à des
recherches dans des pays du sud (notamment aux pays d'Afrique sub-saharienne
et d'Asie du sud-est) où le sida fait rage, a indiqué M. Souteyrand.

En France, pays qui investit le plus dans les recherches sur le sida après
les Etats-Unis, il existe entre 100.000 et 110.000 malades ou séropositifs
dont 80.000 sont traités, a conclu le responsable de l'ANRS.

--
Adresse pour les messages destinés au forum E-MED:
<e-med@usa.healthnet.org>
Pour répondre à un message envoyer la réponse au forum
ou directement à l'auteur.
Pour toutes autres questions addresser vos messages à :
<owner-e-med@usa.healthnet.org>

<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] coopération France-Brésil pour la recherche sur le sida, remed <=