e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] les antimalariques préemballés réduisent les complications

E-MED: les antimalariques préemballés réduisent les complications
-------------------------------------------------------------------------

N° 29
 Pre-packaged antimalarials reduce progression to severe disease
http://www.who.int/tdr/research/finalreps/no29.htm

  January 2001
Intervention Development and Implementation Research

Project No.971060
  Impact of early and appropriate treatment of childhood malaria/fevers  on
severe malaria in  Burkina Faso

 Chercheur Principal
  Dr S B Sirima
 Centre National de Recherche et de Formation sur le Paludisme (CNRFP)
 01 B.P. 2208 Ouagadougou Bukina Faso

Collaborateurs
Ministaire de la santé (Burkina Faso)
 Provincial and District Teams,
Province Boulgou , Burkina Faso
 Dr F Pagnoni (WHO/AFRO)

Le traitement correct des enfants aux stades précoces du paludisme peut
prévenir l'évolution vers les formes sévères et sauver des vies. Au Burkina
Faso, un système de gestion domiciliaire a concerné des médicaments
préemballés et vendus par des volontaires villageois formés pour cela. Dans
les quatre groupes d'âge testés, l'évolution vers le paludisme grave était
compris entre 3 et 7,1 % des enfants qui recevaient des médicaments
préemballés contre 8,5 à 18,2 % dans les groupes témoins. Dans les deux
grappes, le taux d?aggravation a été le plus élevé chez les enfants âgés de
7 à 11 mois et le plus faible chez les enfants âgés de 4 à 6 ans. Au total,
la réduction d?aggravation chez les consommateurs de médicaments préemballés
était de 53,6 %.

Une équipe de recherche au Burkina Faso a testé une stratégie pour un
traitement domiciliaire du paludisme rapide et suffisant ; cette stratégie
incluait la formation des agents villageois de santé, des réunions
d'information/sensibilisation et des cessions de formation dans tous les
villages, ainsi que l?approvisionnement à domicile de médicaments
antipalustres préemballés par l?intermédiaire de volontaires villageois
ayant reçu une formation adéquate. Les médicaments étaient livrés dans
quatre paquets distingués par des codes de couleur en fonction du groupe
d'âge, (0-6, 7-11, 12-35 et 36-69 mois) conformément aux directives
nationales de traitement antipalustre. Chaque paquet contenait un traitement
complet et un pictogramme sur la façon d'administrer les médicaments. Le
volontaire villageois vendait le paquet à un prix fixé en accord avec le
comité villageois de santé, calculé pour couvrir le coût d'approvisionnement
des médicaments plus un bénéfice de 10 % pour encourager le volontaire.

Le but était d?augmenter l'accès au traitement, d'améliorer l?observance des
posologies recommandées et de réduire les complications du paludisme, donc d
?abaisser l'incidence du paludisme grave. Le résultat de cette stratégie
était évalué par une méthode épidémiologique cas/ témoins. Quelque 375
villages ont participé à cette étude et au moins un volontaire était formé
dans chaque village. Chez 56 % des enfants traités par les volontaires
villageois, la durée de traitement était correcte.

Le taux de complication du paludisme était plus faible chez les enfants
traités avec les médicaments préemballés (5,1 %) que chez ceux qui n'ont pas
été traités par ces médicaments (11 %) (OR = 0,44, IC 95 % = 0,33-0,58, P <
0,001). Le taux d?aggravation parmi les utilisateurs de médicaments
préemballés était de 53,6 %. Dans les quatre groupes d'âge, le taux
d'aggravation du paludisme a varié entre 3 et 7,1 % des enfants qui ont reçu
les médicaments préemballés contre 8,1 à 18,2 % dans les groupes témoins.
Dans les deux grappes, le taux d?aggravation le plus élevé a été observé
chez les enfants âgés de 7 à 11 et le plus faible chez les enfants de 4 à 6
ans.

Ces résultats montrent la faisabilité et un certain degré d'efficacité de
cette stratégie dans la zone étudiée. Le défi est maintenant de démontrer la
faisabilité, la pérennité, le coût et l'efficacité dans le temps de cette
stratégie de traitement domiciliaire à une plus large échelle. Le traitement
domiciliaire du paludisme présomptif conduit à une réduction nette de la
morbidité et de la mortalité. L'OMS a estimé que cette stratégie était la
mesure la plus efficace pour réduire la mortalité palustre, spécialement
chez les enfants.


Remerciements pour la traduction à
Jean-Philippe CHIPPAUX
IRD
B.P. 1386
Dakar SENEGAL
tél 221+ 849 3553
fax 221+ 832 4307
http://www.ird.sn/
http://www.mpl.ird.fr/serpents/
Jean-Philippe.Chippaux@ird.sn

--
Adresse pour les messages destinés au forum E-MED:
<e-med@usa.healthnet.org>
Pour répondre à un message envoyer la réponse au forum
ou directement à l'auteur.
Pour toutes autres questions addresser vos messages à :
<owner-e-med@usa.healthnet.org>

<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] les antimalariques préemballés réduisent les complications, remed <=