e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] Revue de presse sur les ant-rétroviraux en Afrique

E-MED: Revue de presse sur les ant-rétroviraux en Afrique
-------------------------------------------------------------------------


La France offre 6,5 M FF pour la lutte contre sida et tuberculose au
Cameroun (AFP)

Le Cameroun et la France ont signé vendredi à Yaoundé une convention de
financement d'un montant de 650 millions de francs CFA (6,5 millions de FF)
destinée à la lutte contre le sida et la tuberculose, a-t-on appris de
source officielle.

La convention a été signé par le ministre camerounais de l'Investissement
public et de l'Aménagement du territoire, Martin Okouda, et par
l'ambassadeur de France à Yaoundé, Jean-Paul Veziant, en présence du nouveau
ministre de la Santé publique, Urbain Olanguena Awono.

Ce soutien financier doit permettre de créer ou d'équiper des hôpitaux
spécialisés dans la lutte contre le sida et la tuberculose dans les dix
provinces du pays et de parfaire les équipements de l'Institut Pasteur de
Yaoundé.

L'appui français servira également à la lutte contre ces épidémies dans les
prisons à travers le pays.

Le sida, avec un taux officiel de 12% de prévalence, et la tuberculose, sont
aujourd'hui les premières causes de mortalité et de morbidité au Cameroun,
selon les autorités médicales camerounaises.


*******************

Colin Powell: Washington ira au-delà des 200 M USD promis pour le fonds sida

Le secrétaire d'Etat américain Colin Powell a déclaré vendredi que les
Etats-Unis entendent à l'avenir aller au-delà des 200 millions de dollars
déjà promis au fonds lancé par le secrétaire général de l'ONU Kofi Annan,
pour accélérer la lutte contre le sida.

"Je souhaiterais voir plus d'argent aller à ce combat", a déclaré Colin
Powell à la presse, à l'issue d'une entretien avec son homologue
sud-africaine Nkosazana Dlamini-Zuma à Pretoria, au deuxième jour de l'étape
sud-africaine de sa tournée africaine.

"A l'avenir, je pense que nous allons plaider devant le Congrès pour
continuer à augmenter les fonds pour la lutte contre le virus du vih-sida",
a déclaré M. Powell.

La semaine dernière, le président américain George W. Bush avait apporté
l'appui concret des Etats-Unis à l'initiative lancée fin avril à Abuja
(Nigeria) par Koffi Annan pour accélérer la lutte contre le sida, la malaria
et la tuberculose, en promettant 200 millions USD cette année.

Les Etats-Unis étaient le premier pays à annoncer officiellement une
contribution à ce fond.

Interrogé sur les critiques des militants anti-sida qui jugent trop modeste
le versement annoncé par Washington, Colin Powell a répondu vendredi: "les
militants en veulent davantage et je les encourage à continuer de faire
pression sur nous".

Evoquant les efforts contre le sida de l'Afrique du Sud, pays le plus touché
au monde (4,7 millions de séropositifs), Powell s'est félicité de l'accent
que Pretoria entend mettre sur l'éducation, et de son approche globale du
problème, incluant ses aspects économiques.

"L'éducation est sans doute la clef de tout", a-t-il déclaré.

Mme Dlamini-Zuma a pour sa part de nouveau défendu la politique anti-sida de
son gouvernement, critiqué pour son refus de fournir les médicaments
anti-rétroviraux dans la Santé publique, au motif à la fois d'un prix élevé,
d'une innocuité non prouvée, et d'insuffisantes structures de suivi.

"Les médicaments les plus importants ne sont pas les anti-rétroviraux, mais
ceux qui soignent les infections opportunistes", a insisté la ministre.
Reprenant un thème maintes fois soutenu par le président Thabo Mbeki, elle a
rappelé que le VIH-sida est "lié à la pauvreté et qu'il faut améliorer les
conditions de vie des gens...Il faut voir ce problème d'une manière
globale".

********************

Sida: Colin Powell félicite Museveni et annonce 50 millions de dollars
d'aide
KAMPALA, 27 mai (AFP) - 17h50

Le secrétaire d'Etat américain Colin Powell a félicité dimanche le
gouvernement ougandais pour ses efforts fructueux en matière de lutte contre
le sida et annoncé que les Etats-Unis allaient apporter une aide de 50
millions de dollars sur cinq ans destinée à deux projets anti-sida en
Ouganda.

M. Powell a salué le fait que les programmes ougandais  de lutte contre la
maladie aient "réussi à faire chuter le taux d'infection de 13 à 10% en
relativement peu de temps", a-t-il déclaré à l'issue d'une rencontre à
Kampala avec le président Yoweri Museveni.

M. Powell, qui a visité un centre de lutte contre la maladie dans la
capitale ougandaise, a annoncé que les Etats-Unis allaient apporter 50
millions de dollars sur cinq ans à un projet de centres de prévention dans
10 des 56 districts du pays, ainsi qu'à un autre programme nutritionnel
destiné en particulier aux orphelins.

Le chef de la diplomatie américaine a également rendu hommage au président
Museveni, saluant en lui un homme "qui a une idée claire de là où il veut
conduire son pays dans le futur".

Interrogé sur les restrictions au multipartisme qui existent encore en
Ouganda, il a déclaré que "chaque pays doit trouver le rythme approprié et
adopter la démocratie conformément à sa propre culture".

Le système de gouvernement ougandais dit du "Mouvement", restreint
l'activité des partis politiques au nom de l'unité nationale.

"Je pense que l'Ouganda avance dans la bonne direction", a-t-il conclu.

 M. Powell devait également rencontrer en fin  d'après-midi des membres de
l'opposition politique ougandaise.

*************

Baisse de prix des médicaments contre le Sida au Gabon

Le Phare (Kinshasa)
May 23, 2001
Posted to the web May 26, 2001

(dia)
Kinshasa

Grâce à l'intervention des organismes des Nations Unies, le Gabon
devient le 8ème pays du Tiers Monde à obtenir l'accès à bon prix aux
traitements contre le Sida. C'est ce qu'a annoncé le mardi 8 mai 2001
à la presse locale et internationale le président gabonais Omar
Bongo. "Le Sida est un mal que nous devons combattre tous. Voilà
que le Gabon vient d'obtenir 80% de réduction sur les anti-viraux,
traitement du Sida. Le médicament coûtait 400.000 francs CFA,
aujourd'hui le peuple gabonais peut s'en procurer au prix de 60.000
francs CFA."

Le ministre de la Santé du gouvernement gabonais a apporté d'autres
précisions en vue de répondre aux doléances des nécessiteux.
Ceux-ci pourront accéder à ces médicaments moyennant une somme
modique de 20.000 CFA. Une caisse de solidarité va être créée
incessamment pour alléger encore plus la contribution des
nécessiteux. Elle prendra pour sa part 15.000 CFA et ne laissera aux
démunis que la contribution symbolique de 5.000 CFA. On se
souvient que, lors d'une récente conférence sur le Sida, le président
Omar Bongo avait fait appel aux hommes d'Eglises pour qu'ils parlent
de cette pandémie à leurs ouailles. Ils sont mieux écoutés que les
hommes politiques, avait-il dit.

L'homme d'Etat gabonais avait tenu ces propos face au
comportement à risque affiché par ses concitoyens. Le Gabon, à
l'exemple de nombre de pays africains, doit faire face à ce fléau avec
des faibles moyens et ce malgré ses grands revenus pétroliers.

Difficultés en Afrique du Sud et projets pour la RDC Entre-temps,
l'Afrique du Sud, qui a reçu l'autorisation de fabriquer des anti-viraux
sur base de produits génériques après le procès qui l'a opposée aux
grandes firmes européennes détentrices de la licence de fabrication,
éprouve beaucoup de difficultés à obtenir une quantité suffisante pour
sa population. Le nombre de cas du Sida est très élevé. Le
gouvernement sud-africain cherche une assistance auprès des
organismes internationaux pour y faire face.

En République Démocratique du Congo, une délégation des
organismes des Nations Unies se trouve sur place depuis le lundi 7
mai 2001 afin d'étudier avec les ONG d'assistance aux sidéens les
modalités pouvant faciliter aux malades congolais l'accès aux
médicaments à bon prix ou à une certaine assistance.

--
Adresse pour les messages destinés au forum E-MED:
<e-med@usa.healthnet.org>
Pour répondre à un message envoyer la réponse au forum
ou directement à l'auteur.
Pour toutes autres questions addresser vos messages à :
<owner-e-med@usa.healthnet.org>

<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] Revue de presse sur les ant-rétroviraux en Afrique, remed <=