e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] Commerce et pays les moins avancés (PMA)

E-MED: Commerce et pays les moins avancés (PMA)
-------------------------------------------------------------------------


La CNUCED contre la création d'un bureau spécial chargé des PMA

Panafrican News Agency (Dakar)
May 16, 2001
Posted to the web May 16, 2001

Bruxelles, Belgique

Les responsables de la Conférence des Nations Unies pour le Commerce et le
Développement (CNUCED) sont opposés à la mise en place d'un bureau spécial
chargé des PMA, a révélé, mercredi à Bruxelles, un haut responsable de cette
Organisation.

Les ministres PMA et le Groupe des 77, rappelle-t-on, ont demandé au cours
de la 3ème Conférence sur les PMA dont les assises se tiennent depuis lundi
à Bruxelles, la création d'un Secrétariat spécial chargé de leurs dossiers
et à la tête duquel serait placé un fonctionnaire "de haut rang".

Selon le directeur de cabinet du secrétaire général de la CNUCED, le Malien
Habib Ouane, un tel secrétariat pourrait se traduire par la dispersion des
efforts déployés par son Organisation qui, a-t-il rappelé, est à l'origine
de la création de la catégorie des PMA en 1971.

M. Ouane, qui donnait une conférence de presse sur le déroulement des
travaux de la Conférence, a estimé par ailleurs que la CNUCED a accumulé, au
fil des décennies, une expertise sur les PMA telle qu'on ne pourrait pas en
transmettre la gestion à un autre organe.

Il a indiqué que les experts chargés de la rédaction du document final de la
Conférence étaient en train d'examiner les points les plus difficiles, à
savoir la dette, les investissements et l'accès au marché.

Pour M. Habib Ouane, la conférence est entrée dans la phase d'annonce des
engagements.

Ainsi les États-Unis ont annoncé leur participation pour 200 millions de
dollars au Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la malaria et la
Tuberculose.

Le Secrétaire général de l'ONU, rappelle-t-on, avait lancé, depuis le sommet
des chefs d'Etat africains à Abuja, un appel pour l'instauration de ce
fonds. M. Kofi Annan estime qu'il faut entre 7 et 10 milliards de dollars
pour combattre le Sida dans les pays pauvres.

Pour sa part, l'Agence américaine pour le Développement international
(USAID), dont le directeur participe à la Conférence de Bruxelles, a annoncé
une participation supplémentaire de 224 millions de dollars à l'initiative
pour l'allégement de la dette extérieure des pays pauvres lourdement
endettés (PPTE).

Ce montant porte la contribution américaine à l'initiative PPTE à 600
millions de dollars.

D'autre part, le Comité d'aide au développement (CAD) de l'Organisation pour
la Coopération et le Développement économique qui comprend 24 pays
industrialisés, a annoncé une aide publique au développement d'un montant de
2 milliards de dollars par an.

En vertu de cette décision, le pays pauvre bénéficiaire de l'aide publique
d'un pays industrialisé n'est pas obligé d'acheter les produits ou les
services dans le pays donateur.

Cela signifie par exemple que si la France accorde une aide financière à un
pays, celui-ci n'est pas tenu de passer commande en France s'il trouve des
meilleurs prix ailleurs.

M. Habib Ouane a annoncé le lancement, par la CNUCED, d'un programme
intitulé "Juristes internationaux pour la coopération commerciale
multilatérale", en vue de renforcer les capacités des PMA en leur donnant
accès aux meilleures compétences juridiques dans les domaines du commerce
international, de l'investissement et de pratiques en matières propriété
intellectuelle.

A cet égard, il a indiqué que 48 cabinets d'avocats dans le monde se sont
regroupés au sein de l'International Lawyers for multilatéral trade
coopération (ILMTC) pour aider les PMA en cas de différend commercial dans
le cadre de l'Organisation mondiale du Commerce (OMC).

[...]

Les ministres PMA vont se réunir en session spéciale en juillet en Tanzanie
pour préparer la 4ème Conférence ministérielle de l'OMC qui se tiendra en
novembre à Doha au Qatar, a-t-on appris en fin de journée.

Ces derniers, croit-on savoir, ne sont pas pour l'ouverture d'un nouveau
cycle de négociations commerciales multilatérales, les discussions dans le
cadre de l'Uruguay Round conclues il y a près de 5 ans n'ayant abouti à
aucun résultat tangible.


Pour en savoir plus :

http://www.un.org/events/ldc3/conference/

http://www.unctad.org/fr/pub/flagship2000.fr.htm

Le Rapport sur les PMA 2000 (Pays les moins avancés) est consacré au
financement du développement dans les 48 PMA, et en particulier à l'ampleur
de la mobilisation des ressources et au rôle revenant à l'aide publique au
développement (APD), à l'allègement de la dette et aux flux de capitaux
privés. L'évolution de la croissance économique et de la situation sociale
dans les PMA dans les années 90 y est retracée. On y examine à quel point
les réformes économiques ont produit leurs effets dans les PMA, l'intérêt
que présente pour eux l'Initiative renforcée en faveur des PPTE, et la
manière dont de nouvelles démarches en matière de partenariat et la
cohérence des politiques sont susceptibles de rendre l'aide plus efficace.

--
Adresse pour les messages destinés au forum E-MED:
<e-med@usa.healthnet.org>
Pour répondre à un message envoyer la réponse au forum
ou directement à l'auteur.
Pour toutes autres questions addresser vos messages à :
<owner-e-med@usa.healthnet.org>

<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] Commerce et pays les moins avancés (PMA), remed <=