e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] Travaux de la Conférence de l'ONU sur les PMA

E-MED: Travaux de la Conférence de l'ONU sur les PMA
-------------------------------------------------------------------------


[Modérateur: l'amélioration de l'accès aux médicaments ne peut se fait sans
un certain nombre de préalables... CB]


La Conférence de l'ONU sur les pays les plus pauvres entame ses travaux
AFP, 14/05/2001 - 12:26

BRUXELLES, 14 mai (AFP) - Le secrétaire général des Nations Unies, Kofi
Annan a ouvert lundi à Bruxelles la 3ème conférence de l'ONU sur les 49 pays
les moins avancés (PMA) en soulignant, qu'en 20 ans, le nombre des pays les
plus pauvres a considérablement augmenté.

"C'est la troisième conférence sur les PMA à se tenir en l'espace de 20 ans.
En 20 ans, au lieu de se raccourcir, la liste des PMA s'est allongée", a
déclaré M. Annan dans son discours d'ouverture.

Cette conférence des Nations unies est la troisième organisée sur les PMA,
après celles de Paris en 1981 et 1991, qui avaient été en grande partie des
échecs. Cette fois, elle doit élaborer un programme d'action moins ambitieux
mais plus concret, avec un système de surveillance du suivi des efforts
accomplis par la communauté internationale et les pays concernés.

Selon les chiffres de l'ONU, de 21 en 1971, les pays les plus pauvres sont
maintenant 49. Sur ces 49 pays, 34 appartiennent au continent africain.

"Cette conférence, a poursuivi Kofi Annan, doit être différente de celles
qui l'ont précédée. Et elle l'est. On a veillé à ne négliger aucune source
d'inspiration, à faire en sorte que des gens qui ont des rôles et des points
de vue différents se rencontrent et s'écoutent les uns les autres."

Selon M. Annan, cette conférence, qui se poursuivra jusqu'au 20 mai, doit
déboucher "sur un accord, non seulement sur les objectifs à atteindre, mais
sur les mécanismes qui doivent permettre de les réaliser et de mesurer les
progrès accomplis".

Les pays les plus pauvres, a-t-il dit, "veulent rejoindre le marché global à
la fois comme producteurs et comme consommateurs".

"Il ne faudrait pas, a conclu M. Annan, échouer vis à vis des 600 millions
de déshérités pour qui cette conférence est peut-être la dernière chance".

Le président français Jacques Chirac, présent à l'ouverture de la
conférence, a appellé la communauté internationale à "profiter de la
croissance" pour augmenter son aide au développement. Il a également appelé
à une "mondialisation de la solidarité".

En signe de solidarité, le président de la Commission européenne, Romano
Prodi, a annoncé que l'Union européenne avait décidé de renoncer au
recouvrement de toutes les dettes des PMA encore en souffrance à la suite de
prêts spéciaux consentis au titre des conventions de Lomé.

Le chef de l'Etat nigérian, Olusegun Obasanjo, après avoir rappellé que la
pauvreté est le "manque de tout: le manque de nourriture, d'eau, de maison"
jusqu'au "manque des droits de l'homme", a insisté sur l'aspect politique.

"La bonne gouvernance doit faire partie intégrante du gouvernement, a-t-il
dit, soulignant que "plus de 50 pour cent des PMA ont connu des conflits
armés ces dernières années".

Les 49 pays les moins avancés, dont 34 sont africains, vivent avec un revenu
annuel par habitant de moins de 900 dollars, la majorité d'entre eux avec
moins de 500 dollars.

Quatre d'entre eux n'atteignent pas 150 dollars: l'Ethiopie, la République
démocratique du Congo, le Burundi et la Sierra Leone.

En comparaison, le revenu annuel par habitant dans les pays industrialisés
est de 25.500 dollars.

Liste par continents des 49 Pays les moins avancés (PMA)
14/05/2001 - 12:26

******************


BRUXELLES, 14 mai (AFP) - Voici la liste par continent des 49 pays les moins
avancés:

AFRIQUE (34 pays) : Angola, Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cap Vert,
République centrafricaine, Comores, République démocratique du Congo,
Djibouti, Ethiopie, Erythrée, Gambie, Guinée, Guinée Bissau, Guinée
Equatoriale, Lesotho, Liberia, Madagascar, Malawi, Mali, Mauritanie,
Mozambique, Niger, Ouganda, Rwanda, Sao Tomé et Principe, Sénégal,
Sierra-Leone, Somalie, Soudan, Tanzanie, Tchad, Togo et Zambie.

ASIE (9 pays) - Afghanistan, Bangladesh, Bhoutan, Birmanie, Cambodge, Laos,
Maldives, Népal, Yémen.

PACIFIQUE (5 pays) - Kiribati, Iles Salomon, Samoa, Tuvalu, Vanuatu.

CARAIBES (1 pays) - Haïti.

*************

Jacques Chirac inscrit l'aide au développement dans la mondialisation
AFP, 14/05/2001 - 11:15

BRUXELLES, 14 mai (AFP) - Le président Jacques Chirac s'est employé lundi à
Bruxelles à inscrire l'aide aux pays les moins avancés (PMA) dans un schéma
novateur, tributaire à la fois de la mondialisation et du triomphe du
capitalisme sur le communisme.

Alors que l'Amérique du président George W. Bush semble renouer, vis-à-vis
de la Chine et de la Russie, avec le souvenir de la guerre froide, le chef
d'Etat français s'est placé résolument dans le XXIe siècle, en intervenant à
Bruxelles à l'ouverture de la conférence des Nations Unies sur les PMA.

"La liberté d'entreprendre et la recherche du profit encouragent l'esprit de
création. Des expériences répétées témoignent à l'inverse de la stérilité et
de l'inefficacité des voies autoritaires. Malgré les handicaps, les PMA
doivent s'engager sans restriction sur la voie de l'économie de marché, dans
le cadre de l'état de droit", a-t-il proclamé.

Pour Jacques Chirac, "le mirage des solutions totalitaires s'évanouit. A
l'immobilisme des partis uniques succède le réveil de la société civile, son
dynamisme dès que les moyens lui sont donnés de s'affirmer."

Dans cet esprit, il a appelé solennellement les "pays riches" à "profiter de
la croissance retrouvée pour accroître leur aide et l'orienter davantage en
faveur des plus pauvres".

[...]

Concrètement, il a souhaité "qu'en France, les avantages fiscaux réservés
aux dons soient accrus, de façon à inciter au financement d'actions
humanitaires et de développement".

Il a plaidé pour un allègement de la dette des PMA, pour l'octroi par la
Banque mondiale de "dons aux PMA pour financer certaines dépenses sociales"
et pour une "ouverture des marchés" du monde développé à leurs exportations,
à l'image de ce que fait l'Europe.

Le chef de l'Etat a promis de défendre à nouveau au prochain sommet du
G7/G8, en juillet à Gênes (Italie), son projet de création d'un "fonds de
solidarité thérapeutique" pour la lutte contre le SIDA, ainsi que la mise en
oeuvre en faveur des PMA du "programme pour les énergies renouvelables" et
de "l'initiative pour l'accès au nouvelles technologies".

"Non, a-t-il conclu, la misère n'est pas une fatalité. Le scandale d'un
monde de plus en plus riche, où les pauvres restent pauvres, peut et doit
cesser. Pourvu que la communauté internationale leur tende la main avec
confiance et amitié, les pays les moins avancés deviendront le prochain
espace de croissance économique et sociale."

--
Adresse pour les messages destinés au forum E-MED:
<e-med@usa.healthnet.org>
Pour répondre à un message envoyer la réponse au forum
ou directement à l'auteur.
Pour toutes autres questions addresser vos messages à :
<owner-e-med@usa.healthnet.org>

<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] Travaux de la Conférence de l'ONU sur les PMA, remed <=