e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] 128 chercheurs de Harvard font des propositions

E-MED: 128 chercheurs de Harvard font des propositions
-------------------------------------------------------------------------

Le quotidien du médecin
mai 2001

128 chercheurs de Harvard proposent un traitement anti-SIDA à bon marché
pour l'Afrique
http://www.quotimed.com/recherche/index.cfm?
Des chercheurs, des médecins et des économistes de l'université de Harvard
>- 128 au total - ont achevé une étude selon laquelle il est possible de
soigner les malades africains du SIDA avec un traitement antirétroviral qui
ne coûterait pas plus de 1 100 dollars par an (7 700 F).

De notre correspondant

BIEN QUE le mot d'ordre de l'administration Bush soit le « désengagement »
des causes extérieures, beaucoup d'Américains militent pour une aide massive
à l'Afrique dans la lutte contre le SIDA.

Dans le document qu'ils ont signé, les 128 universitaires de Harvard
montrent que les Etats-Unis et d'autres pays riches pourraient financer sans
difficulté les soins aux malades du SIDA en Afrique. Ils demandent que, dans
les cinq ans, trois millions d'Africains malades du SIDA soient pris en
charge par le programme qu'ils proposent et qui comprend non seulement les
médicaments, lesquels seraient livrés à prix coûtant par les laboratoires
pharmaceutiques, mais des essais cliniques et des études épidémiologiques
conduites par des experts internationaux et destinées à évaluer différentes
approches de traitement.

Les universitaires demandent aux pays riches d'augmenter d'une « manière
spectaculaire » leur aide aux programmes internationaux de lutte contre le
SIDA et de rassembler leurs ressources dans un « fonds mondial » qui serait
géré en commun par l'OMS et le programme des Nations unies contre le SIDA.

Directeur du centre pour le développement international à Harvard, Jeffrey
Sachs estime que les propositions de son université coûteraient environ 7
milliards de dollars par an (50 milliards de francs). M. Sachs, qui s'est
rendu célèbre quand il a participé à la reconversion del'économie soviétique
en économie de marché dans les années quatre-vingt-dix, a publié un article
dans « Newsweek » daté du 2 avril dernier au sujet du SIDA en Afrique. Il
dénonçait l'indifférence du monde à l'égard de ce continent et affirmait que
la prise en charge des malades africains du SIDA par la communauté
internationale n'était pas d'un coût exorbitant. Pour un programme étalé sur
cinq ans et donc d'un coût de 35 milliards de dollars (près de 250 milliards
de francs), il pense que les Etats-Unis devraient apporter un tiers du
financement.

Des réseaux de soins ?

Aux Etats-Unis, certains soulignent que les médicaments ne suffisent pas et
que, sans des réseaux de soins compétents, avec des médecins et des
infirmières, les médicaments seuls seraient sans effet. La proposition de
Harvard ne va pas jusqu'à proposer que des réseaux de soins soient créés par
les pays riches avec leurs propres personnels médicaux. Mais, déclare le Pr
Bruce Walker, « notre proposition n'exclut pas d'autres initiatives. Elle a
seulement le mérite d'être concrète et applicable dans de courts délais.
Nous ne pouvons pas rester assis confortablement pendant que des populations
africaines sont exterminées. Aux Etats-Unis, nous avons soigné des malades
et, si nous ne les avons pas guéris, nous leur avons permis de quitter leur
lit et de vaquer à leurs affaires. En Afrique, seulement 10 000 malades du
SIDA sont traités.

Ce que nous souhaitons à Harvard, c'est profiter de l'énorme émotion que la
catastrophe africaine a soulevée chez nous ».
M. Sachs a demandé que le Sénat vote au moins un budget de 1,5 milliard de
dollars qui serait versé dans le fonds mondial dont il souhaite la création.
Il n'est pas pessimiste quant à la réaction de l'administration Bush, qui
lui aurait exprimé son intérêt « sans toutefois citer des chiffres ».

Il est peu probable, cependant, que le président Bush et le Congrès
acceptent la gestion d'un tel fonds par les organismes internationaux.
Un sénateur républicain, Bill Frist, lui-même médecin, suggère de consacrer
à la lutte anti-SIDA en Afrique « beaucoup plus que ce que nous donnons
actuellement (460 millions de dollars), mais beaucoup moins que ce que
propose M. Sachs ».

Laurent SILBERT

--
Adresse pour les messages destinés au forum E-MED:
<e-med@usa.healthnet.org>
Pour répondre à un message envoyer la réponse au forum
ou directement à l'auteur.
Pour toutes autres questions addresser vos messages à :
<owner-e-med@usa.healthnet.org>

<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] 128 chercheurs de Harvard font des propositions, remed <=