e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] Le Kenya poursuit ses tests sur les vaccins contre le VIH

E-MED: Le Kenya poursuit ses tests sur les vaccins contre le VIH
-------------------------------------------------------------------------


Le Kenya poursuit ses tests sur les vaccins contre le VIH

Panafrican News Agency (Dakar)
March 29, 2001
Nairobi, Kenya

http://allafrica.com/stories/printable/200103290253.html

Le Kenya est déterminé à devenir le premier pays africain à entreprendre des
tests préventifs contre le SIDA, à la suite, notamment, de la conception
d'un vaccin par des scientifiques britanniques et kényans et aux tests
actuels sur des être humains dans ce pays.

Les scientifiques du Comité de Recherche médicale de l'Université d'Oxford
et le Département de Microbiologie de l'Université du Nairobi ont conçu le
Vaccin Ankara modifié (MVA)après s'être rendu compte de son importance.

Selon un rapport établi au Kenya, les tests sur le vaccin MVA seront suivis
d'autres tests en Grande Bretagne où le vaccin a été inoculé à cinq
volontaires.

Cette nouvelle découverte est un mélange du vaccin à base d'ADN nu
précédemment conçu par les chercheurs, et du vaccin MVA.

Les scientifiques estiment que ce vaccin, qui vise à combattre le VIH, est
un agent d'immunisation efficace.

Le vaccin à base d'ADN nu est primordial pour préparer l'organisme, tandis
que le vaccin MVA le stimule pour une plus grande efficacité.

Citant le Dr Omu Anzala, un éminent scientifique kényan travaillant avec
l'Initiative kényane pour un vaccin contre le SIDA (KAVI), le rapport
affirme que le vaccin MVA s'était avéré être le meilleur vecteur pour
développer le vaccin à base d'ADN nu.

Il cite également le président de l'Initiative internationale pour un vaccin
contre le SIDA (IAVI), le docteur Seth Berkley, qui déclare que "pendant des
années, les tests sur le vaccin MVA contre le SIDA ont enregistré des
résultats prometteurs sur les animaux, mais cette approche met
malheureusement du temps à être appliquée dans les laboratoires du monde
entier".

Conseillant vivement que "des vaccins prometteurs comme celui-ci évoluent
aussi rapidement que possible du stade pré-clinique à des tests sur des
êtres humains", Berkley a souligné: "Nous ne trouverons jamais de vaccin
contre le SIDA si nous laissons de bonnes idées dépérir dans les
laboratoires".

Le nouveau vaccin MVA, qui est dérivé du vaccin d'immunisation contre la
variole, vise à stimuler la production d'un certain type de cellules
immunisées qui tuent les autres cellules infectées par le VIH.

Les tests sur le vaccin MVA démarreront au Kenya une fois que le KAVI aura
recruté 18 volontaires pour le vaccin à base d'ADN nu et suivi chaque
volontaire pendant 189 jours.

Cette procédure est conforme à la manière dont la première étape des tests
cliniques sera menée.

La première étape est répartie en trois sous-étapes, dont la première est
déjà en cours en Grande Bretagne et au Kenya et consiste à tester la
sécurité de l'ADN nu sur les êtres humains.

La phase II, qui est déjà en cours au Royaume Uni, consiste à tester la
sécurité du MVA sur les êtres humains.

Les scientifiques impliqués dans le projet affirment que cette séparation
est nécessaire pour déterminer les effets de chaque vaccin.

Dix-huit autres volontaires, qui seront recrutés pour cette étape, seront
également suivis pendant 189 jours.

"Si vous les testez ensemble et qu'un volontaire montre des effets
secondaires, il ne sera pas facile de dire si ces effets sont dus à l'ADN nu
ou la MVA", souligne le docteur Anzala, de sorte que nous devons procéder de
manière séparée.

C'est une méthode qui s'est avérée efficace durant nos études sur les souris
et les primates, a-t-il dit.


[Le vaccin, c'est l'avenir... Espérons que cela va marcher... CB]

--
Adresse pour les messages destinés au forum E-MED:
<e-med@usa.healthnet.org>
Pour répondre à un message envoyer la réponse au forum
ou directement à l'auteur.
Pour toutes autres questions addresser vos messages à :
<owner-e-med@usa.healthnet.org>

<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] Le Kenya poursuit ses tests sur les vaccins contre le VIH, remed <=