e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] l'OMS veut favoriser les prix bas des médicaments pour les PED

E-MED: l'OMS veut favoriser les prix bas des médicaments pour les PED
-------------------------------------------------------------------------

Médicaments essentiels: l'OMS veut favoriser les prix bas pour les pauvres
GENEVE, 28 mars (AFP) - 15h17

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) veut favoriser l'application de
"prix différenciés" pour les traitements du sida et d'autres grandes
maladies affectant les pays pauvres, en évitant un "refoulement" de ces
remèdes à bas prix vers les pays développés, a expliqué mercredi un
responsable de l'OMS.

Jonathan Quick, directeur de l'OMS pour les médicaments essentiels,
s'exprimant devant la presse à Genève, a évoqué les objectifs du groupe
d'experts --le premier du  genre-- qui sera convoqué conjointement par les
secrétariats de l'OMS et de l'Organisation mondiale du  commerce (OMC) à
Hosbjor (Norvège) du 8 au 11 avril.

Ces experts viendront des milieux scientifiques, des laboratoires, des
fabricants de génériques, des gouvernements, des organisations
internationales et des ONG.

Un des axes de la rencontre, préparée depuis 18 moisavec l'OMC, sera celui
de l'application de prix plus bas, tenant compte du pouvoir d'achat réel de
populations vivant parfois avec un ou deux dollars par jour. "Il faut le
faire d'une façon permettant aux sociétés pharmaceutiques de générer des
ressources nécessaires pour développer de nouveaux traitements", et en
respectant la protection des brevets, a-t-il dit.

Ce peut être "une solution profitable à tous", selon M.Quick, si cette
diversification des prix s'effectue dans un  "système prévisible" et si l'on
parvient à éviter le "refoulement" des médicaments à bas prix vers les
marchés des pays riches.

L'autre axe important de la rencontre est le financement: "nous devons
considérer toutes les sources possibles", a-t-il dit. Il a mentionné
l'allègement de la dette, le financement par les gouvernements des pays
affectés, l'assistance étrangère et la prise en charge par les employeurs
des traitements de leurs salariés malades, comme cela se fait déjà en
Afrique du Sud.

Pour permettre un accès effectif des plus pauvres à des traitements
abordables, il faut "une table reposant sur quatre pieds", a dit M. Quick,
qui a cité: "avoir le bon produit, disposer de prix abordables, avoir un
financement durable, compter sur des systèmes de santé sûrs".

Par ailleurs, a-t-il noté, l'accord TRIPS de l'OMC sur la protection de la
propriété intellectuelle "contient des sauvegardes qui peuvent être
utilisées pour améliorer l'accès aux médicaments".

L'accord TRIPS protège les brevets pour une durée de vingt ans, mais un pays
signataire, en cas d'urgence de santé nationale, a le droit sous certaines
conditions de produire ou importer des génériques.

Selon des experts proches de l'OMC, la voie des prix  différenciés doit être
privilégiée, et les gouvernements des pays développés pourraient aussi
l'encourager en offrant des incitations à leurs industries pharmaceutiques.

Plusieurs grands laboratoires, détenteurs des brevets de traitements
anti-sida, ont proposé ces dernières semaines d'importantes baisses des
prix, alors que la production de génériques se développe dans des pays comme
le Brésil, l'Inde ou l'Afrique du Sud.

L'OMS a identifié 34 fournisseurs de médicaments et dediagnostics anti-sida,
dont 29 proviennent de l'industrie des génériques.

--
Adresse pour les messages destinés au forum E-MED:
<e-med@usa.healthnet.org>
Pour répondre à un message envoyer la réponse au forum
ou directement à l'auteur.
Pour toutes autres questions addresser vos messages à :
<owner-e-med@usa.healthnet.org>

<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] l'OMS veut favoriser les prix bas des médicaments pour les PED, remed <=