e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] SIDA & "PHARMACIENS" GOURMANDS

E-MED: SIDA  & "PHARMACIENS" GOURMANDS?
-------------------------------------------------------------------------

SIDA  & "PHARMACIENS" GOURMANDS?

Dans la Lutte contre le SIDA, on l'a vu, (1)
Le Pharmacien a des réflexes imprévus
Qui assimilent son Art à un commerce
Qui ne grandit en rien celui qui l'exerce !

Si, en France, certains principes font la Loi,,
Réduisant la recette sans le moindre effroi,
Lorsqu'on parle contraceptifs  ou  capotes ,
Le  Potard  Africain a l'oeil qui clignote ! (2)

Dix pour cent de la Population d'ici-bas
Subit les DEUX-Tiers de tous les cas de SIDA :
Il s'agit de l'Afrique au Sud  du Sahara,
Là où doit se jouer l'essentiel du combat !

Hé bien, c'est là que l'Apothicaire déçoit !
Bien sûr, il n'est pas le plus mal formé qui soit,
Se met rarement au contact des Malades
Et se trouve trop fréquemment en  " balade " !

Tous les prétextes lui donnent l'Absolution :
Ministère, Transitaire et Contributions ;
Sans doute y en a-t-il qui soient plus polissons,
Qui servent des boissons, qui donnent des frissons ?

" Une Officine ne peut être ouverte au Public
Que si le Potard se trouve dans la boutique ;
Il doit se faire remplacer en cas d'absence
Par un Confrère d'égales compétences ".

On perçoit la marge entre rêve et réalité
D'où est exclu un aspect qui va nous irriter :
Dans le cas des médicaments pour Sidéens,
Des  " Dispensateurs " se sucrent?  Et pas d'un rien !

Prenons le cas de Deux Antirétroviraux
Que la Fabrique offre au rabais pour les  " noirauds ",
A savoir le d.d.i. ou Didanosine
Ainsi que le d.4.T. ou Stavudine :

Leurs Noms commerciaux, ce  sont VIDEX et ZERIT :
C'est la Bi-thérapie dont  l'Afrique hérite !
Pour se payer sans faillir un pareil Traitement,
Il en coûte chaque mois Cent Cinquante Mille  Francs ! (3)

Malheureusement, ce prix est trop élevé,
Les intermédiaires  " se  sucrant " à crever,
A un point tel que  les plus hautes Autorités (4)
Ont haussé le ton, au Pays de l' Ivoirité ! (5)

On a vu stigmatiser la  " Banque du Sang "
Qui, à Abidjan, prenait Cinquante pour Cent !
Des Importateurs aux Revendeurs, c'est idem :
Côté marges, le dieu Argent est grand Sachem !

On a dû recourir à l'ultime solution,
Supprimant l'autorisation de Distribution :
C'était le transfert à un autre Pharmacien,
Le Responsable de la Maison de gros ou rien !

Tout ce qui vient d'être dit doit recentrer l'action :
Les Personnes malades ont un droit d'immixtion
Et à tous les niveaux seront concernées
Par l'exploitation de toutes les données !

Le SIDA a fait le nid des Prédateurs,
De ceux-là qui bouffent l'argent des Donateurs
Au point de retenir Quatre-vingt-Huit pour Cent
De tous les sous qu'on nous donne en compatissant !

Sur le front du SIDA, il faut faire la traque
Aux parasites-escrocs et à leurs arnaques :
Grâce à leurs signes extérieurs de Richesse,
Leur faire dégorger vols et petitesses !!!

             °°°°°°°°°°°°°°°°°

Claude Yves FREDERIC
"Pharmacien Sans?Oeillères"
Ouagadougou, le 19 janvier 2000.
claudefrederic@hotmail.com


(1)     Lire " Pharmacien anti-capotes " et  " Lucienne-la-pharmacerienne", par
C.Y.F.
               In VOTRE SANTE n° 13, juillet 1997, pp. 28-29.
(2)     Potard = pharmacien, apothicaire, dispensateur de médicaments.
(3)     Il s'agit de francs CFA ( pour rappel, 1 FRF = 100 F.CFA) ;
(4)     Ces Autorités sont les Programmes de Lutte contre le SIDA, la Banque
Mondiale, l'Union Européenne, etc?
(5)     L'Ivoirité  sévit (de plus en plus et de plus en plus mal) en République
de Côte d'Ivoire ;

Source :
" Les meilleures intentions de BRISTOL, MEYERS, SQUIBB ", par Eric BASSIN
  in L'AUTRE AFRIQUE du 25 février 1998, pp. 80-81.

--
Adresse pour les messages destinés au forum E-MED:
<e-med@usa.healthnet.org>
Pour répondre à un message envoyer la réponse au forum
ou directement à l'auteur.
Pour toutes autres questions addresser vos messages à :
<owner-e-med@usa.healthnet.org>

<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] SIDA & "PHARMACIENS" GOURMANDS, claudefrederic <=