e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] Lutte anti-sida: les laboratoires se défendent d'être un obstacle

obstacle
Sender: owner-e-med@usa.healthnet.org
Precedence: bulk
Reply-To: e-med@usa.healthnet.org

E-MED: Lutte anti-sida: les laboratoires se défendent d'être un obstacle
-------------------------------------------------------------------------
Lutte anti-sida: les laboratoires se défendent d'être un obstacle
[ 12/03/2001 - 17:05 ]

GENEVE, 12 mars (AFP)

- La Fédération internationale de l'industrie du médicament (FIIM) déplore
que le procès sur les médicaments génériques anti-sida en Afrique du Sud
soit "utilisé pour décrire l'industrie pharmaceutique comme un obstacle à
l'accès durable aux médicaments" pour les plus pauvres, selon un communiqué
publié lundi à Genève.

"L'industrie pharmaceutique est en fait un partenaire engagé dans la
recherche de solutions", et le procès en Afrique du sud porte sur "un
différend quant à la constitutionnalité de mesures législatives choisies par
un gouvernement", affirme la FIIM.

Selon la Fédération, "la seule manière d'améliorer vraiment l'accès aux
médicaments sera l'augmentation du budget national pour les traitements
anti-sida et un plus grand soutien des gouvernements et des pays donateurs
de l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économique).

"L'industrie pharmaceutique croit fermement que l'affaiblissement et
l'atteinte aux droits de propriété inscrits dans les accords commerciaux
internationaux revient à décourager l'investissement, la recherche et le
développement (de remèdes), et que des facteurs autres que les droits de
propriété intellectuelle sont à la source des problèmes de l'accès aux
médicaments", selon le communiqué.

Pour sa part, la Fédération internationale des sociétés de Croix-Rouge et du
Croissant-Rouge a jugé lundi "inacceptable" le coût des médicaments contre
le sida et d'autres maladies dans les pays pauvres, estimant que "les
groupes pharmaceutiques et la communauté internationale sont en mesure, et
se doivent, de trouver des solutions".

La loi sud-africaine de 1997, actuellement bloquée, qui favorise l'accès à
des médicaments génériques, via l'importation parallèle ou la production
locale, est attaquée en justice par 39 sociétés pharmaceutiques estimant
qu'elle enfreint les règles de la propriété intellectuelle aux termes des
accords sur la propriété intellectuelle (TRIPS) de l'Organisation mondiale
du commerce (OMC).

Aux termes de ces accords, un pays peut cependant recourir aux licences
obligatoires (pour une production locale de copies) de médicaments en cas
d'urgence nationale de santé.

Le mouvement de la Croix-Rouge a estimé que "l'OMC a son rôle à jouer dans
la recherche d'une réponse humanitaire adaptée à l'ampleur du défi. Si les
poursuites engagées contre le Brésil et l'Afrique du sud devaient aboutir,
les mesures d'urgence adoptées par l'OMC au bénéfice de la santé seraient
alors sans effet", prévient-il cependant.

Début février, les Etats-Unis ont obtenu que l'organe de règlement des
différends de l'OMC examine la conformité de la production de médicaments
génériques brésiliens, dont les brevets sont d'origine américaine, avec les
règles des accords TRIPS.

Au delà des différences d'interprétation de ces accords TRIPS, le débat
porte sur la protection des brevets, qui, selon ses défenseurs, permet de
financer la recherche médicale et d'empêcher la propagation de médicaments
de qualité inférieure.

La semaine dernière, la Haute Cour de Pretoria a ajourné le procès pour
permettre aux malades du sida de faire entendre leur voix. Le procès devrait
reprendre le 18 avril.

L'Afrique du sud compte quelque 4,2 millions de séropositifs et malades,
chiffre le plus élevé au monde.


--
Adresse pour les messages destinés au forum E-MED:
<e-med@usa.healthnet.org>
Pour répondre à un message envoyer la réponse au forum
ou directement à l'auteur.
Pour toutes autres questions addresser vos messages à :
<owner-e-med@usa.healthnet.org>

<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] Lutte anti-sida: les laboratoires se défendent d'être un obstacle, e-med <=