e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] Pharmacopée africaine et VIH/SIDA: Espoir et désillusions (5)

E-MED: Pharmacopée africaine et VIH/SIDA: Espoir et désillusions (5)
-------------------------------------------------------------------------

[Modérateur : remerciements à Safco.CB]

Je ne suis ni médecin, ni pharmacien, ni chercheur mais je réagis en tant
que personne infectée par le VIH et secrétaire du Réseau Africain des
Personnes Vivant avec le VIH/SIDA (RAP+).

Mes impressions sur le traitement anti-SIDA du  Docteur ivoirien ZEGBE
N'guessan me donne beaucoup de doutes en ce sens que en 1996 un autre
chercheur Ivoirien du nom TAHIRI Zagré a fait beaucoup de tapage sur sa
découverte d'un traitement anti-VIH qui est resté sans suite.

Six ans après, voici qu'un autre chercheur nous parle de sa découverte d'un
traitement anti-VIH qui négative les personnes infectées. Sa présentation a
fait salle pleine à la faculté de pharmacie sous la direction du doyen de
cette faculté. Il a noté que cinq des patients ont bénéficié d'un bilan
biologique au RETROCI dont un (Sujet VIH 2) avait une charge virale nulle
(nous savons que nos laboratoires ne disposent pas d'appareils pour la
détermination de la charge virale chez les sujets infectés par le VIH 2.
Nous n'avons eu également aucun témoignage de ces patients pour confirmer
les effets bénéfiques de ce traitement.

Nous pensons qu'il est précoce d'affirmer l'efficacité de ce produit sans
d'autres protocoles. Le SIDA ayant fait de nombreuses victimes, nous
recommandons la prudence pour tout médicament compte tenu des rechutes
constatés chez certains patients. Une concertation entre médecins,
pharmaciens et chercheurs est nécessaire  dans cette situation.

Les titres des journaux de la place ont mentionné une cinquantaine de
malades guéris grâce à ce traitement avec des commentaires tendant à adopter
cette découverte qui à notre avis n'est pas encore au point.

Nous, Personnes Vivant avec le VIH avons besoin de traitement efficaces afin
de prolonger nos vie déjà précaires et non de produits conduisant au
cimetière présentés à grands renforts médiatiques.

Nous ne contestons pas l'efficacité des médicaments traditionnels qui ont
montré leurs preuves dans la prise en charge des maladies opportunistes mais
nous recommandons la prudence et des expérimentations très poussées dans ce
domaine avant toute publicité. Nous gardons espoir que les chercheurs
trouveront mieux.

Liliane M'BOA
Secrétaire du RAP+ pour l'Afrique de l'Ouest
lumiere-action@ci.refer.org

--
Adresse pour les messages destinés au forum E-MED:
<e-med@usa.healthnet.org>
Pour répondre à un message envoyer la réponse au forum
ou directement à l'auteur.
Pour toutes autres questions addresser vos messages à :
<owner-e-med@usa.healthnet.org>

<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] Pharmacopée africaine et VIH/SIDA: Espoir et désillusions (5), lumiere-action <=