e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] Pharmacies communautaire Burkina Faso

E-MED: Pharmacies communautaire Burkina Faso
--------------------------------------------

Bonjour je viens juste de prendre connaissance de notre message, je 
m'appelle Nicole TRANDUC-MARTINEZ représentante de Pharmaciens Sans 
Frontières Comité International au Burkina Faso et notre organisme a 
participé depuis 1991 à la création de réseaux de dépôts pharmaceutiques à 
gestion communautaire (Initiative de Bamako) au total une centaine de dépôts.
Les points forts :
1)- Disponibilité géographique: un dépôt tous les 7 à 8 km, renouvellement 
des stocks de MEG régulier (peu de rupture de stocks) grâce à un dépôt 
répartiteur de district opérationnel qui se ravitaille à la CAMEG (Centrale 
d'Achats de Médicaments Essentiels Génériques, opérationnelle) et 
Grossistes Privés
2)- Accessibilité financière des médicaments: ces dépôts vendent 
exclusivement des génériques, les prix au public sont fixés annuellement 
par décret ministériel.
L'atelier de fixation des prix réunit: autorités pharmaceutiques publiques 
et privées ( grossistes, officinaux), partenaires du développement 
(ONG,...), ..... Le but c'est rendre le médicament le moins cher possible 
tout en assurant le recouvrement des coûts du dépôt.
Un paramètre très important dans coût du médicament pour le malade: la 
rationalisation des prescriptions. nous avons remarqué que dans les CSPS où 
les prescripteurs ont une bonne formation à la prescription rationnelle des 
MEG l'ordonnance coûte entre 1000Fcfa et 1200FCfa alors qu'elle serait de 
1600 à 1800 FCFA si la prescription est mauvaise.
C'est pour cette raison que l'ensemble des acteurs de CSPS (gérants, 
Comités de gestion, Equipe cadre de District, prescripteurs, 
communautés...) bénéficient de formation à l'IB, à la gestion, au contrôle 
supervision, à la rationalisation de la prescription... Le dépôt MEG est 
toujours rattaché à un CSPS, proximité de soins
3)- Recouvrement des coûts: la vente des MEG permet d'assurer le 
renouvellement du stock de MEG, le salaire du gérant et les frais de 
fonctionnement du dépôt et s'il reste des excédents l'amélioration des 
conditions de soins du CSPS.
Ce point est essentiel pour la pérennisation du système. D'où l'atelier de 
fixation des prix.

Points faibles:
Grande mobilité du personnel soignant, ce qui nécessite des formations 
continues Personnel soignant peu motivé, insuffisant...
Equipe cadre de district débordé donc leur rôle de superviseur pas toujours 
assuré

Le Comité de gestion: beaucoup de bonne volonté mais pas assez soutenu par 
l'ECD
Le gérant souvent tenté par les recettes n'est pas assez contrôlé, manque 
de sanction claire et pas de perspective d'avenir, c'est un employé de la 
communauté.
Textes officiels insuffisants / définition claire de rôles, devoirs.... de 
chacun.

Bonne lecture , je me tiens à votre disposition pour toute information 
complémentaire.

Nicole TRANDUC-MARTINEZ


 > E-MED: Amélioration des pratiques d'injections au Burkina-Faso
 > -------------------------------------------------------------------------
 >
 > L'OMS cherche a rentrer en contact avec des gens qui peuvent la
renseigner
 > sur les pharmacies communautaires au Burkina Faso. En effet, le Burkina
Faso
 > a considerablement améliore ses pratiques d'injections entre 1995 et 2000
 > avec une proportion de re-utilisation des seringues qui a chute de 80% a
4%
 > (voir presentation de Jean-Francois Aguilera a EPIET/EPITER 2000,
 > presentation disponible sur le site du meeting SIGN du Caire @
 > www.injectionsafety.org). Il semblerait que la disponibilite de seringues
 > propres dans les pharmacies communautaires "Initiative de Bamako" ait
 > contribue a cette amelioration. Nous souhaiterions en apprendre plus sur
 > cette "success story". Y a t-il des Epiteriens qui en savent plus sur les
 > pharmacies communautaires au Burkina, leurs points forts, points faibles?
Y
 > aurait il des documents ecrits sur le sujet? Des evaluations?
 >
 > Merci de votre aide.
 >
 > -----------------------------------------
 > Yvan Hutin, MD, MSc
 > Safe Injection Global Network (SIGN) Secretariat
 > Blood Safety and Clinical Technology (BCT)
 > World Health Organisation
 > 20, Avenue Appia, Rm. M 22
 > CH- 1211 Geneva 27
 > Switzerland
 >
 > Tel: +41 (22) 791 34 31 (direct)
 > Tel: +41 (22) 791 36 80
 > Fax: +41 (22) 791 48 36
 > E-mail: hutiny@who.int
 > http://www.injectionsafety.org 

--
Adresse pour les messages destinés au forum E-MED:
<e-med@usa.healthnet.org>
Pour répondre à un message envoyer la réponse au forum
ou directement à l'auteur.
Pour toutes autres questions addresser vos messages à :
<owner-e-med@usa.healthnet.org>

<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] Pharmacies communautaire Burkina Faso, PSE <=