e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] Plantes chinoises et atteintes rénales

E-MED: Plantes chinoises et atteintes rénales
-------------------------------------------------------------------------

COMMUNIQUE DE PRESSE DE L'AFSSAPS
(Agence Française de Sécurité Sanitaire des produits de Santé)
23 novembre 2000

Plantes chinoises et atteintes rénales


Une actualité récente fait état de la toxicité rénale de plantes chinoises
consommées dans un but amaigrissant. L?Agence française de sécurité
sanitaire des produits de santé (Afssaps) souhaite apporter les éléments d?
information suivants.

En Belgique, dans les années 90, une centaine de cas d'insuffisance rénale
terminale (IRT) a été rapportée chez des patients ayant suivi un régime
amaigrissant à base de plantes chinoises, notamment Stephania tetandra.
L'enquête avait permis de conclure à la substitution accidentelle de
Stephania tetandra par une plante toxique pour le rein : Aristolochia
fangchi, en raison de noms chinois très voisins.

En France, ces deux plantes chinoises n?appartiennent pas à la Pharmacopée
française et leur emploi en tant que médicament n?a jamais été autorisé.

En avril 1994, la notification de deux cas d?insuffisance rénale similaires
aux cas belges a conduit au retrait de Stephania tetandra et d?Aristolochia
fangchi et des produits en contenant. Par la suite, une enquête
épidémiologique, menée par l?INSERM et l?ensemble des centres régionaux de
pharmacovigilance, a permis d?identifier deux autres cas. 3 autres cas ont
été notifiés plus récemment, portant à 7 le nombre de cas français rapportés
chez des patients ayant consommé dans les années 1989-1992 des préparations
contaminées par Aristolochia fangchi. Parmi ces 7 cas, une patiente est
décédée en août 2000.

En 2000, l?Afssaps a eu connaissance de données nouvelles :
le risque de développer un cancer des voies urinaires a été mis en évidence
chez les patients ayant développé une insuffisance rénale sévère après avoir
été exposés à Aristolochia fangchi des cas d?atteinte rénale ont été
rapportés en Allemagne et au Royaume-Uni suite à la substitution
accidentelle d?autres plantes par Aristolochia fangchi.

Dans ces conditions, et après avoir pris l?avis d?experts pharmacognostes,
toxicologues cliniciens et épidémiologistes, l?Afssaps a pris les mesures
suivantes:

un courrier d'information et de recommandations a été adressé à l'ensemble
des néphrologues et des urologues français en août et octobre 2000 bien qu?
aucun cas n?ait été identifié en France, et à titre de précaution, une
interdiction d?utilisation des plantes appartenant à la même famille
qu'Aristolochia fangchi ou susceptibles d'être substituées par Aristolochia
fangchi, est en cours d?élaboration.

Enfin, l'Afssaps souhaite attirer l?attention du public sur les dangers liés
à la consommation de préparations à base de plantes exotiques non autorisées
par l'Afssaps ou hors des circuits officiels, notamment par correspondance,
par démarchage ou sur Internet.



      Contact :

Henriette Chaibriant
Tél. 33 1 55 87 30 18
http://afssaps.sante.fr/fr/htm/6/6000.htm

--
Adresse pour les messages destinés au forum E-MED:
<e-med@usa.healthnet.org>
Pour répondre à un message envoyer la réponse au forum
ou directement à l'auteur.
Pour toutes autres questions addresser vos messages à :
<owner-e-med@usa.healthnet.org>

<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] Plantes chinoises et atteintes rénales, remed <=