e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] faux médicaments contre le VIH/SIDA

E-MED: Faux médicaments contre le VIH/SIDA
-------------------------------------------------------------------------

Nairobi, Kenya (PANA) --  Un médecin privé sud-africain, le DR Christopher
Kibuuka, a révélé que de faux médicaments contre le VIH/SIDA étaient vendus
sur les marchés africains prétendumment pour renforcer les systèmes
immunitaires des patients, notamment des séropositifs et des sidéens.

Selon lui, une contrefaçon du "Moducare" est déjà écoulée dans les pays
d'Afrique australe et arrivera bientôt sur le marché kenyan.


"Ces faux médicaments se vendent déjà en Ouganda et en Tanzanie", a
indiqué, lundi, à Nairobi, le DR Kibuuka en marge d'un séminaire de
formation pour les pharmaciens kenyans.


Il a expliqué que le vrai "Moducare" pouvait être distingué de ses
imitations par la marque que porte le conteneur qui le transportait.


Il a précisé que le bon médicament était fabriqué par les Laboratoires
Phyto Limited et distribué par Aspen Pharmaceuticals Limited, deux sociétés
sud-africaines.


Le distributeur de ce médicament au Kenya est Universal Pharmaceuticals
Distributors Limited.


Le DR Kibuuka a déclaré que "Moducare" est agréé en Afrique du Sud comme un
modulateur immunitaire, qui stabilise les cellules des malades du SIDA et
renforce leurs défenses contre les maladies opportunistes, telles que la
tuberculose et les rhumes simples.


Depuis que le premier cas de SIDA a été rapporté au Kenya en 1983, divers
chercheurs ont mis au point des médicaments qu'ils ont déclaré être le
remède de cette pandémie.


Cependant, ces médicaments se sont révélés être des faux destinés à leur
rapporter rapidement de l'argent.


Au début des années 90, le DR David Koech, alors directeur de l'Institut
kenyan de recherche médicale, a été le premier à affirmer avoir inventé un
remède contre le SIDA, le "Kemron", qui avait rapidement été agréé par le
gouvernement et salué par le président Daniel Arap Moi comme un exploit
médical.


Mais il avait été rapidement décrété inefficace par l'Association des
médecins et des dentistes du Kenya et par d'autres autorités médicales.


Puis est venue la "Perle Omega" du Professeur Arthur Obel, qui a connu le
même sort, après que plusieurs séropositifs et sidéens eurent dépensé une
fortune pour s'en procurer.


Récemment, un soi-disant scientifique britannique, le DR Basil Wainright,
alias Dr. Stone, est apparu avec son "aphérèse polyatomique", ou méthode de
l'ozone.


Mais les autorités médicales kenyanes ont aussi déclaré ce médicament
inefficace et il a été par la suite interdit par le gouvernement, après que
plusieurs kenyans et étrangers eurent consacré à son achat des sommes
d'argent importantes.

-0-
PANA TO/FJG/JSG 15Nov2000

Posté par Jean-Loup Rey,
jean-loup.rey@wanadoo.fr

--
Adresse pour les messages destinés au forum E-MED:
<e-med@usa.healthnet.org>
Pour répondre à un message envoyer la réponse au forum
ou directement à l'auteur.
Pour toutes autres questions addresser vos messages à :
<owner-e-med@usa.healthnet.org>

<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] faux médicaments contre le VIH/SIDA, jean-loup . rey <=