e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] SIDA : MORT SOUS BREVET

E-MED: SIDA : MORT SOUS BREVET
-------------------------------------------------------------------------


Act Up-Paris s'engage cette année, à l'occasion de la journée mondiale du
sida, sur les questions nord/sud. Nous appelons à manifester le 1er,à 18h,
place de la République à Paris, pour remettre en question la propriété
intellectuelle et les accords TRIPS. Nous vous invitons à vous joindre à cet
appel et à participer.

SIDA : MORT SOUS BREVET

Entre le droit des brevets et le droit à la santé, le monde va devoir faire
un choix.

Nous nous sommes battus des années pour que ceux qui financent la lutte
contre le sida reconnaissent que les millions de personnes atteintes
devaient être soignées. Nous nous sommes battus pour ne plus entendre parler
de « génération perdue », pour qu'un cinquième de la population  d'Afrique
ne passent pas par « pertes et fracas ». Nous avons gagné, puisque cette
année l'opinion publique, les agences de l'ONU, la  Commission Européenne,
et les principaux acteurs de la lutte contre le sida dans le monde
reconnaissent enfin que tout doit être fait pour que les traitements
antiviraux soient accessibles au plus grand nombre.

Aujourd'hui, tout le monde a compris que le prix des traitements est le
premier obstacle à la santé. Tout le monde sait que le monopole des
multinationales pharmaceutiques sur ce marché leur permet de fixer ces
tarifs disproportionnés par rapport à leur investissement dans la recherche,
par rapport aux coûts de production, et par rapport aux capacités de
paiement des pays en développement.

Tout le monde le sait mais rien ne se passe. On continue de croire que les
grands laboratoires daigneront un jour faire de vraies concessions
tarifaires sans imposer leurs conditions, qu'ils accorderont sous la
pression internationale des licences de production aux pays les plus
touchés, qu'ils s'organiseront pour pouvoir proposer au Nord et au Sud des
tarifs différenciés à grande échelle.

Il faut être clair : il n'y a pas eu de concessions, et il n'y en aura pas,
qui soit de taille à arrêter l'hécatombe en cours.

L'industrie pharmaceutique met tout son pouvoir financier en ouvre pour
freiner les producteurs de génériques qui veulent exporter, pour  empêcher
des pays comme le Brésil de se lancer dans la copie de nouveaux antiviraux,
pour que l'OMS ne soutienne pas la constitution de marchés régionaux et la
distribution de copies à grande échelle. Et pour faire pression, les labos
ont un allié de taille : les accords de l'OMC sur la propriété
intellectuelle. Ces accords TRIPS qui imposent aux pays signataires le
respect de leurs brevets sur vingt ans, leur garantissant ainsi un monopole
durable et profitable.

Il est temps de se réveiller. Des traitements existent, ils peuvent être
copiés. Les malades les demandent, les médecins les attendent. Pour que leur
coût s'aligne sur les capacités de paiement des pays qui en ont besoin, il
faut que leur production se fasse à une autre échelle. Et pour qu'ils soient
copiés en masse, produits ou distribués dans tous les pays dévastés par
l'épidémie, les brevets doivent tomber.

C'est aussi simple que ça. L'Afrique n'attendra pas, avant de s'effondrer,
que les rares exceptions au droit des brevet soit enfin  exploitables.
L'Asie n'attendra pas, avant de flamber, que l'OMC l'autorise à produire
partout de l'AZT, du D4T, du 3TC et tous les traitements qui d'ici là,
auront été > développés. Le Brésil n'attendra pas avant de céder sous la
pression des labos qui tentent de l'empêcher d'exporter ses génériques
d'antiviraux comme d'en produire de nouveaux.

La propriété intellectuelle, le droit des brevets, a paraît-il été instauré
pour que les profits nés de la vente d'une molécule nouvelle alimentent en >
retour la recherche de traitements pour qu'enfin, in fine, l'humanité puisse
être mieux soignée. C'est l'inverse qui se passe. Les brevets tuent. Les
malades du sida meurent sous brevets.

Venez manifester avec nous le 1er décembre 2000, 18h00 République.

Act Up-Paris
planetafrica@asso.globenet.org



--
Adresse pour les messages destinés au forum E-MED:
<e-med@usa.healthnet.org>
Pour répondre à un message envoyer la réponse au forum
ou directement à l'auteur.
Pour toutes autres questions addresser vos messages à :
<owner-e-med@usa.healthnet.org>

<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] SIDA : MORT SOUS BREVET, planetafrica <=