e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] Médecine traditionnelle et brevets

E-MED: Médecine traditionnelle et brevets
-------------------------------------------------------------------------


Harare, Zimbabwe (PANA) --  Une violente querelle a éclaté entre des
guérisseurs traditionnels du Zimbabwe et une université suisse à propos
d'un médicament qui a été breveté par l'institution universitaire suisse
alors que les guérisseurs zimbabwéens avaient conclu un accord de recherche
pour soumettre ce même produit à des tests.

L'Association Nationale des Guérisseurs Traditionnels du Zimbabwe, qui est
un regroupement de sorciers, avait envoyé une plante appelée "Swartzier
Madagascariensis" à l'Université du Zimbabwe pour procéder à des tests
médicaux sur des patients souffrant de "candidose, de piétin et de muguet
oral".


Mais le médicament a été envoyé par la suite à l'Université de Lausanne en
Suisse qui a breveté le médicament en collaboration avec un groupe
pharmaceutique américain.


"L'Université de Lausanne a breveté la plante comme un médicament contre le
paludisme, sans reconnaître la participation des chercheurs zimbabwéens".


"Lorsque nous avons entendu que les suisses et les américains avaient volé
notre idée, nous avons alerté la presse internationale qui a fortement
critiqué l'université suisse et la société américaine", a déclaré le
Professeur Gordon Chavundukale, le chef des guérisseurs traditionnels.


Grâce à la pression internationale, a-t-il précisé, l'Université de
Lausanne et le groupe pharmaceutique américain ont accepté de partager avec
les guérisseurs traditionnels locaux, les bénéfices réalisés sur la vente
du médicament.


"Nous allons demander un pourcentage qui satisfera toutes les parties. Les
délégations suisse et américaine sont attendues cette semaine à Harare,
pour entamer les discussions sur le partage des bénéfices", a ajouté M.
Chavunduka, l'ancien vice-président de l'Université du Zimbabwe.


Plusieurs cas de médicaments conçus par des guérisseurs traditionnels
locaux envoyés et brevetés à l'étranger ont été signalés par le passé.


Face à cette situation, les responsables au ministère de la Santé ont
menacé de limiter les accords de collaboration en recherche médicale avec
les sociétés et les institutions étrangères.


"Il est temps que les pays développés cessent de tirer profit des nations
pauvres", a souligné M. Timothy Stamps, ministre de la Santé qui réagissait
face aux rapports sur les vols intellectuels.

-0-
PANA RS/AP/IN/SG
7Nov2000

Posré par Damien REY
DREY@IMO.ORG



--
Adresse pour les messages destinés au forum E-MED:
<e-med@usa.healthnet.org>
Pour répondre à un message envoyer la réponse au forum
ou directement à l'auteur.
Pour toutes autres questions addresser vos messages à :
<owner-e-med@usa.healthnet.org>

<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] Médecine traditionnelle et brevets, DREY <=