e-med
[Top] [All Lists]

[e-med] Dons de médicaments

E-MED:  Dons de médicaments
-------------------------------------------------------------------------

Communiqué de presse

Dons de médicaments : 
mieux les faire, ou mieux faire ?

Lassociation Pimed organise le 1er avril prochain un colloque sur les dons
de médicaments à lhôpital de la Croix Saint-Simon à Paris. Sont conviés à
participer à ce séminaire toutes les personnes intéressées par les dons
humanitaires de médicaments non utilisés (MNU) et qui souhaitent en
améliorer la qualité.
De très nombreuses personnes et associations en France sont engagées dans
la collecte de MNU, leur tri et leur expédition dans des pays tiers, en
Afrique et en Europe de lest notamment. Cette activité, qui trouve sa
raison dêtre dans le gaspillage de médicaments en France, sappuie sur la
bonne volonté de personnes qui préfèrent donner des médicaments à des
personnes qui en sont démunies, plutôt que de les jeter à la poubelle. 
Au fil des années, lintérêt de cette pratique a été de plus en plus lobjet
de controverses. Des dons de MNU réalisés en situation durgence ont tout
particulièrement été accusés dinonder des pays, déjà en crise de
médicaments périmés, inutiles, ou inutilisables à cause de leur
conditionnement, de la langue des notices, etc. En Bosnie Herzégovine, en
Croatie, au Kosovo, à chaque fois une minorité de médicaments utiles ont
été mélangés à des médicaments qui nauraient jamais dû être expédiés. En
Arménie, en Croatie, des incinérateurs ont dû être acheminés pour détruire
des médicaments inutilisables.
Ces débordements ont conduit lOrganisation Mondiale de la Santé et
plusieurs organisations non gouvernementales médicales à mettre au point
des «principes directeurs applicables aux dons de médicaments». 
Ces principes prévoient notamment que les médicaments répondent à une
demande locale préalable et appartiennent à une liste de médicaments
essentiels, que leur date de péremption soit valable un an après larrivée
sur place, que les étiquettes soient rédigées dans une langue comprise des
professionnels de santé locaux. Ils prévoient aussi que les MNU ne
devraient pas faire lobjet de dons.



Pour le Dr Bernard Topuz, président de Pimed, «Limpact de ces principes
directeurs est à ce jour des plus limités en France. Si de nombreuses
associations et organismes professionnels se disent en accord avec ces
principes, leur traduction dans la pratique tarde à se faire sentir».
Linterdiction des dons de MNU par exemple nest pas à lordre du jour. Les
avocats des MNU estiment souvent que les 
principes directeurs sappliquent mal à la France où la tradition de dons de
MNU est bien établie, à la satisfaction des récipiendaires des dons.
Dans dautres pays, la situation évolue. En quelques années par exemple, le
nombre de pharmaciens 
hollandais engagés dans lenvoi de MNU est passée de 60 % à moins de 10%. En
France, lassociation Pharmaciens Sans Frontières (PSF), qui a beaucoup fait
dans les années 1980 et 1990 pour développer lenvoi de MNU, sy déclare
aujourdhui hostile. Du côté des «bénéficiaires» des MNU, le Togo  a décidé
récemment de ne plus accepter les dons de MNU.
 Pimed (Pour une Information Médicale éthique et le développement)
travaille depuis plus de dix ans pour améliorer la qualité des dons de
médicaments en France. Ses publications et ses séminaires tentent de faire
prendre conscience que la bonne volonté et le désir daider dans le domaine
du médicament passent probablement par des moyens plus professionnels et de
plus long terme que les dons de MNU. Pimed 
propose de réunir lors de son colloque du 1er avril avocats et pourfendeurs
des dons de MNU, pour faire avancer la réflexion en France et faire
progresser les pratiques. Des représentants des pouvoirs publics,
dassociations, de lOMS et de pays africains participeront à ce colloque.
Pimed souhaite quil soit une étape importante vers une solidarité plus
efficace dans le domaine du médicament.

Pimed, 24 quai de la Loire, 75019 Paris 
Tél. : 01 41 42 29 22  - Fax : 01 42 41 80 60
email : pimedparis@aol.com
www.drugdonations.org/fr

Samedi 1er avril
de 8 h 30 à 17 h 00
Hôpital Croix Saint Simon
125 rue dAvron - 75020 Paris
métro  Maraîchers ou Porte de Montreuil 

La campagne 
"Pour améliorer la qualité 
des dons de médicaments" 
est un projet européen, coordonné par PIMED avec d'autres ONG :  WEMOS,
Pays-Bas ; 
DIFAM, Allemagne ; Prosalus, Espagne
En France, nos partenaires sont :
Médecins Sans Frontières, ReMeD
Pharmaciens Sans Frontières 

Programme mis à jour le 15/03/00

        8h30    Accueil des participants 
        9h00    Ouverture du colloque 
                        Bernard TOPUZ, président de PIMED
                        Des exemples de dons qui font plus de mal que de
bien 
                        Situations durgence  
                        Serge BARBEREAU, Pharmaciens Sans Frontières
                        Programmes de développement à long terme
                        Sina MOUNKORO, Centre de santé, Dramané, Mali 
                        Débat 
        10h00   Pause café - présentation de la documentation 
        10h15   La réglementation et les recommandations actuelles
                        Le point sur les principes directeurs de lOMS 
                        Hans HOGERZEIL, Organisation Mondiale de la Santé
                        Encadrement de la collecte et le devenir des 
                        MNU en France
                        Pierre CHIRAC, PIMED
                        Rappel de la législation à lexportation 
                        Jean LORENZI, Agence française de sécurité 
                        sanitaire des produits de santé (AFSSAPS) 
                        Des initiatives dans dautres pays dEurope
                        Bas van der HEIDE, Health Action International 
                        Débat 
        12h30   Déjeuner 

        14H00   Expériences de terrain pour mieux sorganiser
                        La gestion des dons de médicaments au
                        Burkina Faso
                        Célestin TRAORE, Ministère de la Santé, Ouagadougou
                        Coordination entre donateurs et bénéficiaires      

                        Aguiratou SAWADOGO, Consulat Burkina Faso à Paris
                        Une charte au Togo pour les dons de médicaments
                        Marie-Paule Fargier, Lomé, Togo
(sous réserve)Lexpérience de lOrdre de Malte 
                        Lévolution de Pharmaciens Sans Frontières
                        Sylvie COUTEAU, Présidente PSF, Union France 
        15h45   Débat 
                        Modératrice : 
                        Alain Michel Blanc, réalisateur du film "Faux à en
mourir"
                        avec la participation notamment de :
                        Aides
                        AFSSAPS
                        Ministère des affaires étrangères
                        Médecins Sans Frontières
(sous réserve)Ordre de Malte
                        Pharmaciens Sans Frontières 
                        PIMED
                        ReMeD   
        16h45   Synthèse des débats
        17h     Clôture 
--
Adresse pour les messages destin\351s au forum E-MED:
  <e-med@usa.healthnet.org>
Pour r\351pondre \340 un message envoyer la r\351ponse au forum
ou directement \340 l'auteur.
Pour toutes autres questions addresser vos messages \340 :
  <owner-e-med@usa.healthnet.org>

<Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread>
  • [e-med] Dons de médicaments, pimedparis <=